Le Scudetto est de plus en plus proche pour l’AC Milan. Avec un but sublime de Théo Hernandez, les coéquipiers d’Olivier Giroud ont pris le dessus sur l’Atalanta Bergame (2-0) dans une très chaude ambiance, ce dimanche à San Siro, lors de l’avant-dernière journée de Serie A. Alors que l'Inter Milan n'a pas abdiqué en l'emportant à Cagliari (3-1), Milan a encore besoin d'un point lors de l'ultime journée de Serie A, dans une semaine, pour mettre la main sur un scudetto attendu depuis 2011.
I Le film du match I Les classements I Calendrier et résultats I
Transferts
Pogba, Dybala, Dembélé : les 8 joueurs en fin de contrat à suivre cet été !
13/06/2022 À 18:35
Longtemps, les Milanais ont cherché à mettre du rythme dans une rencontre qui peinait à s’emballer, malgré plusieurs duels intenses. Abusant de longs ballons, soit pour Giroud en pivot, soit pour Leão dans la profondeur, les Rossoneri ont accumulé les mauvais choix, perdant de nombreux ballons au cœur du jeu et butant sur la bonne organisation défensive de la Dea. Frustré, Olivier Giroud s’emportait même lorsque, sur un nouveau long ballon, Djimsiti l’accrochait dans son dos, sans coup de sifflet de l’arbitre.

Théo Hernandez, une des actions de la saison

La solution est venue en seconde période. Les occasions ont commencé à s’accumuler, et c’est ironiquement un énième ballon en profondeur, à destination de Rafael Leão, qui a fait la différence. L’ancien Lillois s’est emmené le cuir de la tête avant de conclure d'une frappe entre les jambes de Juan Musso (1-0, 57e). Sa dixième réalisation en championnat, qui le confirme en tant que meilleur buteur milanais de la saison.
La Dea n’a jamais cessé de se porter vers l’avant, sans se montrer extrêmement dangereuse. Elle a surtout été assommée par un but fantastique de Théo Hernandez, auteur d’un rush solitaire depuis sa propre moitié de terrain : parti du côté gauche, le latéral français a réalisé une percée généreuse vers la droite, avant de repiquer à nouveau vers la gauche, tout en gardant la lucidité nécessaire pour tromper Musso d’une belle frappe croisée (2-0, 75e). Sans conteste une des actions de la saison.
Sans être flamboyants, les Milanais sont restés sereins et solides, à l’image d’un Mike Maignan encore décisif. Auteur de plusieurs belles interventions, il a notamment repoussé une des nombreuses tentatives de Zapata (87e), entré en jeu en seconde période. Au coup de sifflet final, le public en transe de San Siro le savait : le premier Scudetto depuis 2011 est plus proche que jamais. Il faudra l’obtenir au moins un point contre Sassuolo, lors de l’ultime journée, dans une semaine.
Serie A
Scènes de liesse à Milan pour célébrer le Scudetto
23/05/2022 À 09:20
Serie A
Snobé par les Bleus, héros du Milan : une semaine à la Giroud
22/05/2022 À 21:42