Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG et reconduit mardi au comité exécutif de l'UEFA à Montreux (Suisse) en tant que représentant de l'Association européenne des clubs (ECA), a expliqué dans un communiqué que toute proposition sans l'appui de l'instance européenne était "motivée par des intérêts personnels", alors que le PSG est l'un des seuls clubs, parmi les plus riches d'Europe, à ne pas figurer parmi les frondeurs de la Super Ligue.
Le dirigeant a par ailleurs promis mardi de "rester avec les gens qui aiment le football", à la sortie du Congrès de l'UEFA, indiquant à plusieurs journalistes que sa "position est claire depuis le premier jour". Quelques minutes plus tôt, le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin lui avait adressé un chaleureux message de remerciement. "Avec votre aide, nous sauverons le football", avait lancé le dirigeant slovène.

Pochettino ne se mouille pas

Ligue 1
Entre beIN et la Ligue : Al-Khelaïfi, l'encombrante double casquette
IL Y A 5 HEURES
"Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous. J'ai été constant sur ce point depuis le tout début. Il faut rappeler qu'en tant que club de football, nous sommes une famille et une communauté, dont le cœur est constitué de nos supporters. Nous devons nous en souvenir, a-t-il ajouté dans un communiqué sur le site du PSG. Il y a un besoin manifeste de faire évoluer le modèle de compétition existant de l'UEFA, et la proposition présentée hier par l’UEFA, qui conclut 24 mois de consultation approfondie de tout le paysage du football européen, va dans ce sens (...) Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA, l'Association européenne des clubs et toutes les parties prenantes du football européen en se fondant sur les principes de bonne foi, de dignité et de respect de chacun."

Effrayante hécatombe : à quoi ressembleraient les Bleus sans les joueurs de Super Ligue ?

Le patron du club bavarois Karl-Heinz Rummenigge a d'ailleurs lui aussi été élu mardi au comité exécutif de l'UEFA, à la place du patron de la Juventus de Turin Andrea Agnelli, ancien proche de Ceferin qui a spectaculairement retourné sa veste en rejoignant les mutins. Au même moment près de Paris, l'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino a été interrogé en conférence de presse sur le sujet: "Nous allons voir ce qui arrivera dans les prochaines jours, semaines, mois. Quand nous aurons plus d'informations, nous pourrons donner un avis plus pertinent par rapport à notre responsabilité
Transferts
Les 10 infos qui vous ont échappé vendredi
IL Y A 7 HEURES
Matches amicaux
Le Genoa annule sa venue, le PSG affrontera Orléans
IL Y A 7 HEURES