Historique de l'émission

Historique de l'émission

Historique de l'émission
Par TF1

Le 05/09/2003 à 16:44Mis à jour

Tout sur l'histoire de Téléfoot ...

Au milieu des années 70, personne ne se bouscule pour diffuser du football. Hormis Saint Etienne, les clubs français ne font guère rêver. Mais l'extraordinaire engouement du pays pour les Verts, le succès médiatique de leur finale de Coupe d'Europe des clubs champions ont fini de forger la conviction de Jean Sadoul, président de la Ligue depuis 1967, et de son jeune conseiller, Jean-Claude Darmon, un commercial de 34 ans: le football professionnel a bien un avenir à la télé. Encore faut-il écrire les premières lignes de cette future longue idylle.

A l'automne 1976, un drôle d'équipage débarque dans les bureaux d'Antenne 2, rue Cognacq-Jay. Il y a Jean Sadoul et Jean-Claude Darmon mais aussi Georges de Caunes, ami intime du président de la Ligue nationale et chef des sports de TF1. "Je savais que nous avions besoin d'un relais télé pour attirer les sponsors vers nos clubs, raconte Darmon. A l'époque on vendait quelques matches par-ci par-là pour 3 francs 6 sous et en plus il fallait enlever les panneaux pour éviter la publicité clandestine. C'était un de ces souks. Alors ce jour-là, nous venions dire, prenez les images du championnat, on vous les donne".

La scène se déroule dans un petit bureau du 6e étage. Robert Chapatte et Roger Couderc sont assis face-à-face. Passe par là Thierry Roland. Il a du mal à croire ce qu'il entend: " Jean Sadoul a demandé combien il faudrait qu'il paye pour qu'Antenne 2 diffuse un magazine hebdomadaire consacré au football. Chapatte n'a pas paru emballé. Il voulait qu'on en reparle plus tard. Et puis Couderc qui avait beaucoup d'influence sur lui et qui pensait qu'il y avait déjà trop de foot à la télé et pas assez de rugby a dit: "Mais Robert, ça n'intéressera personne. Tout le monde s'en fout de voir les buts les uns après les autres....".

Le président de la Ligue porte à la connaissance du CA les grandes lignes du projet de TF1 d'une émission hebdomadaire consacrée au football, diffusée le vendredi soir et d'une durée d'environ une heure. Après que Fernand Sastre, président de la FFF eut à nouveau fait part de ses réticences (à l'époque les recettes aux guichets constituent 80% des recettes du football professionnel), certaines restrictions seront imposées: pas de diffusion avant 22h30 (le temps que les supporters rentrent du stade) et des résumés limités à 10 minutes par rencontre. Un vote rapide permettra ensuite de décider d'une période expérimentale de trois mois et demi, allant du 16 septembre au 31 décembre 1977. Pour n'avoir pas su dire oui assez vite, de Caunes voit la gratuité envisagée lui filer sous le nez: TF1 devra payer 200.000 francs pour ces 15 premières émissions.

Le principe de départ est on ne peut plus simple: montrer des buts et encore des buts. Pour le titre Pierre Cangioni, le présentateur, propose Télé Foot 1, reprenant ainsi les initiales de la chaîne. Pourtant la grande première de l'émission s'appellera Le magazine du football sur l'insistance de de Caunes qui n'aimait pas qu'une bonne idée ne vienne pas de lui.

Très vite redevenu Téléfoot 1 puis rebaptisé Téléfoot, l'émission fera l'unanimité parmi les dirigeants du foot et les supporters. En l'absence de toute concurrence, le concept, basique, est d'une redoutable efficacité: tous les buts (championnats français et étrangers, coupes d'Europe, équipe de France, quelques interviews d'entraîneurs et déjà quelques sujets sur les stars du moment.

Bientôt, une nouvelle réunion de la Ligue permet de tirer les enseignements favorables de cette période d'essai et de décider d'une reconduction de l'accord pour l'ensemble de l'année 1978. Reconduction assortie d'un relèvement de l'indemnité: 1,5 million de francs pour une période de 14 mois. Dès lors le prix de la grand messe du football ne cessera d'augmenter. Au printemps 1979, Jean Sadoul reconduit par fidélité l'accord avec TF1 pour 3 ans et 3 millions de francs, un tarif inespéré il y a encore quelques temps.

A cet instant Sadoul ne se doute pas que son "Téléfoot" se vendra près de 15 millions d'euros à l'aube du XXIe siècle&hellip.

1er Téléfoot : 16 septembre 1977 à 22h20

1978 à 1981 : Pierre Cangioni à la présentation

17 janvier 1982 : 1ère de Michel Denisot

1983-1984 : Jean Raynal à la présentation

Juillet 1984 : Didier Roustan présente pour la première fois

20 juillet 1984 : 1ère de Thierry Roland à Téléfoot

7 mai 1989 : Duo Thierry Roland - Frédéric Jaillant

13 août 1989 : Duo Frédéric Jaillant - Roger Zabel

24 décembre 1989 : Trio Frédéric Jaillant - Roger Zabel - Thierry Roland

1er sem. 1990 : Frédéric Jaillant, Thierry Roland ou Frédéric Jaillant - Roger Zabel

1997 : 20 ans de Téléfoot

Janvier 1999 à Juin 2002 : participation de Sophie Thalmann

Depuis 1999 : T.Roland, C.Jeanpierre, V.Hardy, P.Praud

Octobre 2001 : 1000ème de Téléfoot

Janvier 2004 : Nouvelle présentation avec Christian Jeanpierre, Nathalie Renoux et Jean Luc Arribart aux commandes.

Août 2004 : Duo mixte à la présentation : Christian Jeanpierre et Nathalie Renoux.

0
0