Imago

Avec Alcacer, le Barça tient (enfin) son joker pour faire souffler la MSN

Avec Alcacer, le Barça tient enfin son joker

Le 30/08/2016 à 14:02Mis à jour Le 31/08/2016 à 10:27

TRANSFERTS - Le FC Barcelone a annoncé ce mardi la signature pour cinq ans de Paco Alcacer. L'attaquant de 23 ans arrive en échange d'un chèque de 30 millions d'euros (plus 2 de bonus). Il devient la sixième recrue estivale du Barça. International espagnol, le buteur de 23 ans va devoir se contenter en Catalogne d'un rôle de remplaçant, dans l'ombre des omniprésents Messi, Neymar et Suarez.

C'est un des plus anciens feuilletons catalans qui se clôt ce lundi. Depuis plusieurs mois - et même au-delà -, il ne se passait plus une semaine sans que les médias locaux ne consacrent leurs gros titres à la quête d'un attaquant de pointe pour le FC Barcelone. Avec une pléiade de noms cités, parmi lesquels les Français Alexandre Lacazette et Kevin Gameiro. A deux jours de la clôture du mercato, le champion d'Espagne a finalement, enfin, trouvé son bonheur : il se nomme Paco Alcacer et vient de s'engager pour cinq ans.

L'attaquant de 23 ans quitte le FC Valence, son club formateur, en échange d'un chèque de 30 millions d'euros (+ 2 de bonus) et du prêt avec option d'achat de Munir El-Haddadi, comme le précise le communiqué du champion d'Espagne. Une coquette somme pour le Barça qui investit sur un attaquant considéré comme un grand espoir en Espagne. Auteur de 13 buts en 34 journées de Liga l'an dernier, Alcacer compte déjà 13 sélections avec la Roja. De quoi justifier l'investissement du Barça, qui a ajouté à son contrat une clause libératoire de 100 millions d'euros !

Paco Alcacer (Valence) - 2015

Paco Alcacer (Valence) - 2015AFP

Dans la lignée des autres recrues de l'été

En Catalogne, Alcacer sait pourtant qu'il devra mettre son ego... et son temps de jeu de côté. Il arrive en tant que doublure de l'indéboulonnable MSN, et aura à se contenter, en théorie, des miettes laissées par Messi, Suarez et Neymar. Qui pourraient cependant être plus conséquentes que l’an dernier, puisque Luis Enrique a dans l’intention de ménager davantage son trio de stars pour éviter la fatigue au printemps, au moment où le Barça aura sans doute des rendez-vous importants à négocier en Liga et en Ligue des champions.

Polyvalent et capable de se fondre dans le moule du jeu barcelonais, Alcacer devra briller sur les fenêtres de tir dont il disposera. Une problématique commune à toutes les recrues estivales du Barça. Car à Alcacer ont précédé Samuel Umtiti (22 ans), Lucas Digne (23 ans), Denis Suarez (22 ans) et André Gomes (23 ans). Tous de la même génération, tous internationaux et pourtant tous destinés à des rôles de doublures. Sur cet été de transferts, Barcelone a déroulé une stratégie qui a le mérite d'être claire : rallonger son effectif en qualité et en quantité avec des joueurs à fort potentiel. Reste à savoir si, pour Alcacer, elle s'avèrera payante.

0
0