Voilà qui risque de faire saliver et jaser plus d'un supporter lyonnais pendant les prochains mois. Selon L'Equipe, un retour d'Alexandre Lacazette à Lyon n'est pas exclu ! Alors qu'ils sont déjà parvenus à faire revenir Tanguy Ndombélé, les Gones auraient même tenté de l'attirer dès cet hiver. En vain. Mais cet été, l'histoire pourrait être bien différente car l'ancien meilleur joueur de la saison 2014-2015 de Ligue 1 est libre de s'engager où bon lui semble.
Parti de l'OL en 2017 contre plus de 60 millions d 'euros, Alexandre Lacazette arrive à la fin de son contrat en juin prochain. Et l'ancien Lyonnais semble enclin à changer d'air après cinq années mitigées sur les bords de la Tamise marquées par une utilisation irrégulière à l'image de cette saison. Régulièrement laissé sur le banc en début d'exercice, il est ainsi redevenu une vraie option depuis plusieurs semaines, suite à la mise à l'écart de Pierre-Emerick Aubameyang. Mikel Arteta lui a même donné le brassard. Mais son bilan à Arsenal reste mitigé.
Transferts
Neymar, Lewandowski, Neuer : Les 8 infos mercato de lundi
IL Y A 4 MINUTES

Son salaire, un souci majeur ?

Alors que des rumeurs circulent sur une possible offre d'Arsenal pour essayer de le faire rempiler, la tendance est plus à un départ. Et Lyon aimerait en profiter pour faire revenir celui qui avait affolé les compteurs sous son maillot avec notamment 28 buts en L1 en 2016-2017 et 27 en 2014-2015. Un problème se pose cependant comme le rappelle le quotidien sportif : son salaire. A 30 ans, l'international peut encore décrocher un joli contrat.
Newcastle était d'ailleurs prêt à le lui offrir dès cet hiver. Et les offres ne devraient pas manquer lors des prochains mois étant donné son statut. Mais l'OL a une place particulière dans le cœur du Lyonnais de naissance. Alors pourquoi ne pas rêver pour les habitués du Groupama Stadium.

OM, PSG, Ekitike et Crivelli : nos tops et flops du mercato de L1

Transferts
Herrera sur le choix de Mbappé : "le vestiaire l'a découvert en même temps que tout le monde"
IL Y A UN JOUR
Transferts
"Le perdant, c'est lui" : la presse espagnole, entre frustration et ironie
HIER À 08:48