Reuters

Bordeaux n'est pas venu pour rien

Bordeaux n'est pas venu pour rien
Par Eurosport

Le 26/07/2009 à 00:00Mis à jour

Les Girondins de Bordeaux ont remporté le Trophée des Champions en battant Guingamp (2-0), samedi au stade Olympique de Montréal. Au Canada, les joueurs de Laurent Blanc ont gardé leur titre et commencent la saison de la meilleure des manières.

BORDEAUX - GUINGAMP : 2-0
Buts : Cavenaghi (38e) et Fernando (90+2)

Comme l'an dernier, Bordeaux remporte le Trophée des Champions contre Guingamp (2-0) et entame sa saison sous les meilleurs auspices. Le pari est plutôt réussi avec un record d'affluence pour cette rencontre disputée au stade Olympique de Montréal. Ce succès en emmènera t-il d'autres ? Voici la question que les supporters bordelais doivent se poser après la victoire de leurs protégés contre Guingamp. Pour la première fois de la compétition, le champion en titre et le vainqueur de la Coupe de France se retrouvent en dehors de l'hexagone et plus précisément au stade Olympique de Montréal. Décalage horaire, pelouse en synthétique: difficile de mettre de l'intensité dans la partie alors que les deux équipes sont encore en pleine préparation physique. Les joueurs de Laurent Blanc monopolisent le ballon en début de rencontre mais ne parviennent pas à se procurer d'occasions dangereuses. La première banderille provient même du soulier de Giresse qui, suite à un coup franc excentré à droite, oblige Carrasso à intervenir dans les pieds de Grax (28e).

Soumah touché, Guingamp coulé

La tâche des pensionnaires de Ligue 2 se complique encore un peu plus lorsque Richard Soumah est contraint de quitter ses partenaires après un choc avec Wendel (64e). Entré à la place du milieu offensif, Bazile expédie un missile de 35 mètres dans les tribunes du stade Olympique (85e). Mais Gourcuff, désigné homme du match, ou plus exactement Fernando met un point d'orgue à cette rencontre. Opportuniste, le Brésilien suit bien après que le coup franc de son homologue tricolore ait été repoussé par le poteau (2-0, 92e). Les 34.068 spectateurs (record d'affluence pour le Trophée des champions) lancent alors la ola. Diarra lève la coupe et Bordeaux remporte son deuxième Trophée des champions après 2008. Laurent Blanc aimerait sans doute bien pouvoir en faire autant en championnat.

LA DECLA : Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux)

"On est très satisfait, la seule chose qui comptait c'était de gagner. On a rempli le contrat. Les joueurs devaient reprendre avec l'idée de gagner, ils ont retrouvé l'état d'esprit de l'année dernière. Ils avaient fini la saison dernière en boulet de canon avec une décompression pendant les vacances. Cette saison, toutes les équipes vont vouloir battre Bordeaux et donc pour ce premier match officiel, c'était l'intention de Guingamp. Mais l'intention ne suffit pas. On a souffert mais la victoire est méritée. Il y a une progression physique. Maintenant, on va commencer des entraînements plus légers basés ur la vitesse. L'autre bonne nouvelle, c'est que l'on n'a pas de blessures."

0
0