Getty Images

Les Oranje n'étaient pas pressés

Les Oranje n'étaient pas pressés

Le 06/06/2019 à 23:23Mis à jour Le 07/06/2019 à 00:06

LIGUE DES NATIONS - La première édition de cette nouvelle compétition se jouera donc entre le Portugal et les Pays-Bas dimanche soir à Porto. Jeudi, à Guimaraes, au lendemain de la qualification des Lusitaniens face à la Suisse, les Oranje ont rejoint CR7 et ses coéquipiers grâce à une victoire acquise en prolongation face à l'Angleterre (3-1 ap).

Les Pays-Bas ont fini par tout renverser. Ce jeudi soir, lors de la deuxième demi-finale de la Ligue des Nations, les Oranje ont battu l'Angleterre, au terme de la prolongation (3-1 ap). A l'Estadio D. Afonso Henriques de Guimarães, Marcus Rashford avait pourtant ouvert le score, sur pénalty (32e), avant que Matthijs de Ligt ne ramène les deux équipes à égalité (73e). Kyle Walker, contre son camp (97e), puis Quincy Promes (114e), ont ensuite assuré la victoire aux hommes de Ronald Koeman, qui ont bien profité des largesses défensives adverses. Dimanche, la finale de la toute première édition de la compétition, opposera donc les Pays-Bas au Portugal (20h45, à Porto).

S'ils ont pris les choses en main d'entrée, les Pays-Bas ont pourtant été cueillis à froid, dès la demi-heure de jeu. Après avoir été fauché par Matthijs de Ligt dans la surface de réparation, Marcus Rashford s'est fait justice lui-même, en transformant un pénalty du droit, après un contre-pied parfait sur Jasper Cillessen (32e, 0-1), pour l'ouverture du score contre le cours du jeu. Car avant ce fait de jeu, ce sont bien les Pays-Bas qui ont dominé (59% de possession du ballon), sans pour autant réussir à se procurer de grosses occasions. Steven Bergwijn (8e), Memphis Depay (21e), et Ryan Babel (35e) ont beau avoir trouvé le cadre, ils n'ont pas réussi à tromper un Jordan Pickford vigilant.

L'Angleterre et ses largesses défensives

Et si, dès la reprise des débats, l'Angleterre a tenté de prendre les choses en main, la tête de Jadon Sancho, pourtant seul dans la surface de réparation, a trouvé les gants de Jasper Cillessen (54e), pour la toute dernière frappe cadrée de l'Angleterre dans cette rencontre. Dans la foulée, les Pays-Bas ont de nouveau confisqué le ballon, se procurant même leur première grosse occasion. Après un ballon récupéré haut, Memphis Depay a enchaîné d'une frappe lointaine, sans parvenir à prendre Jordan Pickford à défaut (54e). Les Oranje ont continué à pousser, comme avec Georginio Wijnaldum (66e), jusqu'à obtenir satisfaction. Sur un corner tiré par Memphis Depay, Matthijs de Ligt s'est bien rattrapé de sa bévue sur l'ouverture du score, en catapultant le ballon de la tête au fond du but (73e, 1-1).

En fin de rencontre, Jesse Lingard a cru donner la victoire aux Anglais mais l'arbitre français Clément Turpina finalement signalé un hors-jeu, après visionnage du VAR (83e). Une vidéo qui n'a dans la foulée pas validé de pénalty pour les Oranje, sur une suspicion de main dans la surface de réparation (86e). En prolongation, les hommes de Gareth Southgate se sont illustrés par deux erreurs défensives fatales. Celle de John Stones a permis à Quincy Promes de mettre sous pression Kyle Walker, qui a marqué contre son camp (97e, 2-1), alors que celle de Ross Barkley, tout aussi grossière, a offert le but du break à Quincy Promes, sur un plateau (114e, 3-1). L'Angleterre se contentera d'essayer d'aller chercher la troisième place, contre la Suisse (dimanche, 15h). Les Pays-Bas, quant à eux, iront à la conquête de leur premier grand titre international depuis l'Euro 88.

A dejected Jordan Henderson of England after Netherlands scored a goal to make it 2-1 during the UEFA Nations League Semi-Final match between the Netherlands and England at Estadio D. Afonso Henriques on June 6, 2019 in Guimaraes, Portugal

A dejected Jordan Henderson of England after Netherlands scored a goal to make it 2-1 during the UEFA Nations League Semi-Final match between the Netherlands and England at Estadio D. Afonso Henriques on June 6, 2019 in Guimaraes, PortugalGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0