5 avril 1902(Ecosse): La rencontre Ecosse-Angleterre se déroule devant 80 500 spectateurs, un nouveau record. La tribune ouest d'Ibrox Park, tout juste construite, s'écroule en seconde période. 25 personnes trouvent la morts. 517 sont blessées.
23 mai 1964 (Pérou) : A la suite d'un mouvement de foule dans les tribunes, 320 personnes décèdent au cours d'un match Pérou-Argentine au stade Nacional de Lima. Il y a aussi un millier de blessés. Les portes du stade étant fermées, les supporters ne peuvent pas s'échapper et meurent piétinés ou asphyxiés.
23 juin 1968 (Argentine) : La tragédie de la "Puerta 12". Lors d'un derby entre River Plate et Boca Juniors, 71 supporters trouvent la mort lors d'un mouvement de panique à la sortie du stade. Il y a aussi eu 150 blessés. Depuis cette triste histoire, les portes du Monumental ne seront plus nommés avec des chiffres mais des lettres... 
Violence
Egypte : "Evénements planifiés"
01/02/2012 À 21:44
2 janvier 1971 (Ecosse) : Nouveau drame en Ecosse et à l'Ibrox Stadium. C'est au cours d'un derby Rangers-Celtic qu'un mouvement de foule fait 66 morts. Alors que certains supporters tentaient de sortir, d'autres voulaient revenir en tribunes après l'égalisation des Rangers.
17 février 1974 (Egypte) : 48 morts et 47 blessés à la suite de l'entrée de 80.000 personnes dans un stade de 40.000 places lors d'un match entre Zamalek et le club tchèque du Dukla Prague.
20 octobre 1982 (URSS) : Là encore, c'est un but tardif du Spartak qui a provoqué le retour de certains supporters dans les tribunes lors d'un match de Coupe de l'UEFA entre le Spartak Moscou et le club néerlandais d'Haarlem au Stade Lenine, appelé depuis Stade Loujniki. Entre ceux qui veulent sortir et ceux qui veulent revenir, une bousculade éclate. La version officielle de l'URSS évoquera "seulement" 67 morts. Mais en 1989, une enquête annoncera la mort d'au moins 340 supporters.
11 mai 1985(Angleterre) : 56 morts lors d'un incendie dans la tribune principale en bois au cours du match Bradford-Lincoln City.
29 mai 1985 (Belgique) : Le drame du Heysel, l'une des tragédies les plus marquantes. Devant les caméras du monde entier, la finale de la Coupe des champions entre la Juventus Turin et Liverpool, dans le vétuste stade du Heysel à Bruxelles, tourne au drame avec  la mort de 39 personnes, victimes de la folie des hooligans britanniques. Avant le début de la rencontre, des hooligans anglais envahissent une tribune où se trouvent de nombreux tifosi de la Juve. Des grilles de séparation et un muret s'effondrent sous la pression de la foule. L'UEFA craint qu'un report du match ravive la violence des hooligans et décide de faire jouer la rencontre. La Juventus l'emporte 1 à 0 sur un penalty de Michel Platini. La tragédie a suscité une prise de conscience sur le hooliganisme et eu pour conséquence l'exclusion des clubs anglais des compétitions européennes, jusqu'à la saison 1990-1991.
15 avril 1989 (Angleterre) : 96 supporters de Liverpool meurent dans une bousculade dans les tribunes vétustes du stade de Hillsborough à Sheffield, lors de demi-finale de la Coupe d'Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest.
13 janvier 1991 (Afrique du Sud) : Des affrontements pendant un match Orlando Pirates-Kaizer Chiefs font 40 morts à Orkney. C'est l'annulation d'un but par l'arbitre qui a provoqué les heurts.
5 mai 1992 (France) : 18 morts et plus de 2.300 blessés dans le stade Furiani à Bastia. Peu avant la demi-finale de la Coupe de France entre Bastia et l'Olympique de Marseille, une tribune provisoire de 10.000 places érigée au mépris de nombreuses règles de sécurité s'effondre.
10 mai 2001 (Ghana) : 126 morts à Accra à la fin du match entre Hearts of Oaks et Kumasi quand des supporters de Kumasi, mécontents de la défaite de leur équipe, jettent des projectiles et cassent des sièges. La police tire des grenades lacrymogènes. Voulant s'enfuir, les spectateurs trouvent les portes fermées.
11 avril 2001 (Afrique du Sud): Une nouvelle fois c'est une affiche Orlando Pirates-Kazser Chiefs qui tourne au cauchemar. Au cours de ce match de championnat sud-africain, des milliers de supporters sans billet forcent l'entrée du stade déjà plein. Une gigantesque bousculade au stade d'Ellis Park à Johannesburg fait entre 43 morts.
Football
Egypte : au moins 77 morts à Port-Saïd
01/02/2012 À 19:18
Ligue 1
Guendouzi, chaud comme Marseille
IL Y A 19 MINUTES