Il fut l’un des meneurs les plus brillants de sa génération. Mais pas l’un des plus réguliers. Car Wesley Sneijder l’avoue d’entrée dans une interview à Gianluca Di Marzio, journaliste italien : il a manqué de volonté pour être au niveau des tous meilleurs durablement. "J'aurais pu devenir comme Messi ou Ronaldo. Je n'en avais tout simplement pas envie", avoue le tout jeune retraité.

"J'ai apprécié ma vie, je prenais parfois un verre de vin au dîner. Leo et Cristiano sont différents, ils ont fait de nombreux sacrifices. Et ça ne me dérange pas, ma carrière a néanmoins été incroyable", confesse-t-il. Pas de regret donc. Sauf peut-être concernant le Ballon d’Or 2010 ?

Premier League
"Big Zoum", la bonne surprise dans la bonne formule
IL Y A 15 MINUTES

Lucio, Maicon, Cambiasso ou Milito : que sont devenus les héros de l'Inter 2010 ?

Football
9e j. - Renato Sanches évoque les objectifs du LOSC
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Rennes renverse Brest et retrouve la victoire
IL Y A UNE HEURE