En Italie, un adage dit que "chi va piano, va sano e va lontano". Même si elle n'a pas bien le choix, la Scuderia Ferrari le respecte à merveille. Du moins la première partie. En grande difficulté la saison passée, l'écurie transalpine compte bien aller "doucement", "sainement" pour arriver "loin" et retrouver la voie du succès. Mais pour l'instant, c'est un mirage. Alors autant éviter de parler d'un titre de champion qui manque depuis plus de dix ans.
Red Bull bientôt au pouvoir ? La saison de Vettel déjà fichue ? Mazepin, le nouveau bad boy de la F1 ? Toutes les réponses dans les Fous du Volant !
Hamilton n'a aucun point faible
Saison 2020
Grosjean sur son crash à Bahreïn : "Cette expérience a rendu ma vie meilleure"
IL Y A 20 HEURES
Débarqué du côté de Maranello cet été, Carlos Sainz, lui, nourrit de grandes ambitions avec Ferrari. Et le pilote espagnol se veut confiant pour l'avenir, comparant même son écurie à l'équipe de football qu'il supporte : le Real Madrid. "Ferrari comme le Real ? Ce sont les deux équipes les plus célèbres du monde dans leur sport, a-t-il expliqué au Corriere della Sera. La Ferrari est destinée à gagner de nouveau, chaque sport est fait de plusieurs cycles. On pousse pour revenir le plus haut possible et le plus tôt possible. Avant 2014, le Real avait attendu 12 ans pour gagner la Ligue des champions."

"La victoire de Hamilton, c'est l'arbre qui cache la forêt"

Questionné ensuite sur Lewis Hamilton, Sainz s'est montré très élogieux. "Il a toutes les qualités qu'un pilote voudrait avoir. Il n'a aucun point faible, il suffit de le voir en piste (...) Si on mettait tout le monde dans la même voiture, Lewis serait toujours dans les meilleurs. Et même certainement le meilleur", estime le pilote Ferrari, conscient qu'il sera (quasi) impossible de rivaliser avec celui Mercedes. Du moins pour cette année.
Formule 1
"Alpine n'était pas au niveau d'Ocon sur ce Grand Prix"
HIER À 14:56
Grand Prix d'Espagne
La peur de Mercedes ? "L'aileron arrière de Red Bull testé vendredi qui ferait gagner 3 dixièmes"
HIER À 14:48