- Capacité d'accélération de la BMW en 2006 : 2.6 sec environ de 0 à 100 km/h et en 5.5 sec environ de 0 à 200 km/h.
- Au freinage maximal à partir d'une vitesse de 200 km/h, une monoplace a besoin 55 mètres pour s'immobiliser.
- Les disques et plaquettes de frein en carbone ont besoin d'une température de service d'au moins 550 à 650 °C. Lors d'un freinage, ils atteignent plus de 1000 °C.
Grand Prix d'Arabie Saoudite
Casque arc-en-ciel, kilt et monoplace noire : quand Hamilton prend position
IL Y A 5 HEURES
- Lors des manœuvres de freinage maximal et dans les virages rapides, les pilotes sont soumis à des forces atteignant 5 g.
- Les pneus de Formule 1 peuvent atteindre une température de 130 °C. Au-delà de cette valeur, ils risquent de former des cloques.
- La température dans le cockpit est en moyenne de 50 °C.
- Pendant chaque grand prix, un pilote de Formule 1 perd en moyenne deux kilogrammes.
- Un casque de Formule 1 moderne est en carbone et ne doit pas peser plus de 1800 grammes pour respecter le règlement.
- Le volant est ordinateur et centrale de commande à la fois. Les pilotes peuvent surveiller au moins 15 fonctions sur le visuel. Dont des informations de base comme le rapport engagé, le régime, la réserve d'essence et différentes températures. La palette de commande des vitesses est implantée sous le volant. Le volant intègre de plus les boutons pour la radio des stands, le bidon de boisson et la sélection du programme de la gestion moteur et des réglages du différentiel.
- Pour fabriquer un baquet de Formule 1, on réalise d'abord un moule en mousse par injection de billes de polyuréthane, dans laquelle le pilote s'asseoit. L'empreinte est scannée, puis le baquet correspondant est façonné en carbone, puis revêtu. La fabrication prend environ 20 heures de travail, le siège fini pèse environ 3.0 kg.
- Élement protecteur, le monocoque est en fibres de carbone dont jusqu'à 60 couches se superposent dans certaines zones. Une fibre de carbone a une épaisseur d'environ 6 micromètres. Le monocoque ainsi formé est soumis à trois ou quatre cuissons successives dans le four autoclave.
- En 2006, l'équipe BMW a au cours d'un week-end de grand prix a consommé un maximum de 1200 litres de carburant, 60 à 80 litres d'huile moteur et jusqu'à 30 litres d'huile de boîte.
- Après une course, il faut au moins 8 heures de travail à l'équipe pour démonter une voiture, vérifier et/ou échanger différents composants, puis remonter la voiture.
- Le moteur V8 BMW BMW se compose d'environ 1100 pièces différentes. En tout, il comprend environ 5 000 pièces.
- Chez BMW, l'assemblage du moteur prend environ 120 heures de travail.
- Près de 200 exemplaires du moteur BMW 1 sont construits pour les essais sur banc, les tests et les courses.
- Sur le V8 BMW, l'accélération maximale des pistons atteint 10 000 fois l'accélération de la pesanteur. La vitesse des pistons atteint une pointe de 40 mètres par seconde - un piston effectue donc le zéro à 100 k/h en 0,3 millième de seconde. Une force de près de 3 tonnes agit alors sur la bielle. La vitesse moyenne des pistons est d'environ 26 mètres par seconde.
- Sur l'échappement, la température atteint jusqu'à 950 degrés, dans le système pneumatique, la température de l'air peut grimper à 250 degrés.
- À une distance de course moyenne de 300 kilomètres, le V8 BMW produit environ 6,5 millions d'allumages par grand prix.
- Lorsque la voiture rentre au stand pendant les séances d'essais ou lors des qualifications, des échantillons d'huile sont prélevés et soumis à une étude spectrométrique au stand. Les traces de métal dans l'huile fournissent des informations importantes sur l'état du moteur.
Formule 1
Hamilton ou Verstappen ? "Je ne sous-estimerai pas la volonté de Lewis de vouloir son 8e titre"
IL Y A 12 HEURES
Formule 1
Chez Alpine, tout est prévu : "Piastri devrait succéder à Alonso d'ici un... ou deux ans"
IL Y A 12 HEURES