AFP

Formule 1- En hommage à Bianchi, le temps s’est arrêté au Hungaroring

En hommage à Bianchi, le temps s’est arrêté au Hungaroring
Par Loïc Tanzi via AFP

Le 26/07/2015 à 14:28Mis à jour Le 26/07/2015 à 17:28

GP DE HONGRIE - Cinq jours après les obsèques de Jules Bianchi à Nice, tout le paddock de Formule 1 a tenu à rendre hommage au Français décédé le 17 juillet.

Le Grand Prix de Hongrie a débuté dimanche par un hommage. Un quart d'heure avant le départ, les 20 pilotes se sont réunis en cercle autour de leurs casques et de celui de Bianchi, 25 ans, déposés sur l'asphalte du Hungaroring par son jeune frère Tom. Une minute de silence a été observée ensuite pour le Niçois, décédé le 17 juillet 2015 après neuf mois dans le coma suite à accident le 5 octobre 2014 lors du Grand Prix du Japon.

Les pilotes, la famille Bianchi et l'agent de Jules, Nicolas Todt, ont alors écouté en silence l'hymne hongrois chanté lentement, comme un requiem, par une cantatrice accompagnée d'un orchestre de chambre.

Bernie Ecclestone, en retrait dimanche, a participé à cet hommage. C'est lui qui avait envoyé son jet privé pour aller chercher la famille Bianchi à Nice.

Un peu plus loin sur la grille, toute l'équipe Manor Marussia, celle de Bianchi, avec ses dirigeants Graeme Lowdon et John Booth, a posé autour d'un panneau de course portant l'inscription "We miss you Jules", en lettres rouges sur fond noir. 

Les pilotes prolongent l’hommage avec un autocollant sur leur casque  ou leur monoplace où il est inscrit #JB17 ou un autocollant "Ciao Jules", en hommage à leur jeune collègue disparu.

0
0