Panoramic

Grand Prix du Brésil 2014 : Nico Rosberg (Mercedes) s'impose devant son coéquipier Lewis Hamilton

Rosberg a retrouvé le chemin du succès mais Hamilton garde la main avant l'explication finale

Le 09/11/2014 à 18:37Mis à jour Le 09/11/2014 à 21:11

Le Grand Prix du Brésil, avant-dernière épreuve de la saison, a été remporté par Nico Rosberg (Mercedes), dimanche à Interlagos. L'Allemand devance son coéquipier et rival pour le titre Lewis Hamilton. Felipe Massa (Williams) complète le podium. Au classement du Championnat du monde, Hamilton compte 17 points d'avance sur Rosberg. Si le Britannique termine deuxième à Abou Dabi, il sera sacré.

Nico Rosberg (Mercedes) a remporté dimanche à Sao Paulo une victoire qui ne change pas grand chose à son destin mondial. L'Allemand arrivera simplement à Abou Dabi avec un retard limité à 17 points sur Lewis Hamilton, qu'il a battu lors du Grand Prix du Brésil, mais devancer à nouveau son coéquipier ne suffira pas à obtenir le titre lors de l'ultime épreuve en dépit d'un barème exceptionnellement doublé. Hamilton, s'il termine "au pire" deuxième, sera champion quoi qu'il arrive.

Parti de la pole position, Rosberg s'est montré combatif et inflexible dimanche. C'est même lui qui a fait craquer le Britannique, lors du deuxième des trois arrêts au stand qui étaient la norme à Interlagos. Rentré le premier changer de pneumatiques, il a vu son rival en faire trop pour réaliser l'undercut, partir dans une énorme équerre et perdre très probablement l'occasion de lui ravir les commandes de l'épreuve.

Dans cette course problématique en termes d'usure des pneumatiques, Felipe Massa fait un euphorique troisième. Pénalisé par un excès de vitesse dans la pit lane, passé par le stand McLaren avant de s'arrêter devant le garage Williams, le Brésilien a tiré parti des qualités routières de sa Williams, plus douce avec les pneus, pour repousser Jenson Button (McLaren) et Sebastian Vettel (Red Bull), quatrième et cinquième. Derrière, Fernando Alonso (Ferrari) a livré un beau duel gagnant à son coéquipier Kimi Räikkönen, sur deux arrêts, pour la sixième position.

Cette course a aussi permis à Mercedes d'entrer un peu plus dans l'histoire en battant, avec 11 doublés en une saison, le record de McLaren en 1988. En revanche, la marque à l'Etoile devra attendre Abou Dabi, le 23 novembre, pour obtenir un 16e succès qui la détacherait de McLaren (1988) et Ferrari (2002, 2004).

Le départ du Grand Prix du Brésil 2014 avec Nico Rosberg (Mercedes)

Le départ du Grand Prix du Brésil 2014 avec Nico Rosberg (Mercedes)AFP

0
0