Eric Boullier reconnaît que son écurie Lotus vit actuellement des moments difficiles. Outre ses difficultés financières très médiatisées, l’équipe britannique doit maintenant composer avec le forfait de Kimi Räikkönen pour les deux derniers Grands Prix de la saison.
"Nous vivons des moments qui ne sont pas faciles et les bons résultats contribueront à booster le moral", a confié le directeur sportif français dans les colonnes du quotidien L’Equipe.
Boullier espère que Lotus sera en mesure d’arracher la troisième place au championnat des constructeurs à Ferrari, malgré l’absence de Räikkönen. La Scuderia compte pour le moment une avance de 26 points. "Ce serait dommage qu’on ne puisse pas se battre jusqu’au bout pour cette place sur le podium. Battre Ferrari, cela aurait de l’allure ! Si nous sommes performants malgré notre petit budget, c’est grâce à notre motivation", ajoute-t-il.
Saison 2016
Renault a racheté l'équipe Lotus pour… une livre !
28/12/2015 À 19:11
Lotus n’a toujours pas annoncé le nom du remplaçant de Räikkönen, alors que la première séance d’essais libres du Grand Prix des Etats-Unis est programmée vendredi à 16 heures. Boullier laisse toutefois entendre que Davide Valsecchi, l’actuel pilote de réserve, ne sera pas aligné aux côtés de Romain Grosjean ce week-end sur le circuit d'Austin.
"Samedi soir, l’agent de Kimi m’a appelé. Il m’a prévenu que son mal de dos était revenu, qu’il avait consulté un médecin et la clinique, et qu’il y avait un grand risque qu’il ne dispute pas les deux derniers Grands Prix.Je suis immédiatement passé en mode réflexion. Il fallait savoir dans quelle optique terminer la saison : soit installer notre troisième pilote au volant, soit tenter d’arracher à Ferrari la troisième place au championnat du monde des constructeurs.Le risque est là [en ne prenant pas notre troisième pilote]. Et on ne peut que tenter de le minimiser. Le succès vient lorsque le pilote a de la confiance dans l’équipe et les habitudes dans la voiture. C’est le cas de Romain aujourd’hui. Celui qui viendra chez nous devrait vite apprendre toutes les procédures (freinage, KERS, départ…) et savoir vite se glisser dans un cockpit dessiné pour Räikkönen", conclut-il.
Cliquez ici pour découvrir les photos de la somptueuse Villa Butterfly de Kimi Räikkönen, d'une valeur de 30 millions d'euros, en Suisse.
Retrouvez plus d’articles sur F1i
Saison 2016
Lotus racheté par Renault, c'est fait
21/12/2015 À 16:37
Saison 2016
Mercedes et Ferrari ont conforté Renault dans son choix de revenir comme écurie
18/12/2015 À 10:59