Lotus F1 Team

Formule 1 : A quoi sert le double nez de la Lotus ?

A quoi sert le double nez de la Lotus ?
Par F1i

Le 24/01/2014 à 18:51Mis à jour Le 25/01/2014 à 14:10

Lotus a surpris son monde en optant pour un double nez asymétrique, en forme de défenses d’éléphant, pour améliorer l'aérodynamisme de sa voiture.

Avec sa nouvelle monoplace, Lotus a pris tout le monde de court. Des formes inédites étaient attendues mais pas une solution aussi particulière que le museau asymétrique, qui a d’ailleurs posé quelques problèmes à l’écurie britannique lors du crash-test.

Le règlement impose une pointe du nez unique, montée beaucoup plus bas qu’auparavant, et présentant une surface minimale de 90 cm2, soit un carré de 97mm de section ou un cercle de 107mm de diamètre.

Solution créative

Or, l’abaissement du nez (qui passe de 62,5 cm à 52,5 cm) et de la pointe du nez (abaissée de 52,5 cm à 18,5 cm) réduisent considérablement la quantité d’air circulant sous la voiture – alimentant le fond plat – et donc l’appui. Pour compenser cela, les aérodynamiciens d’Enstone ont ménagé une ouverture au centre, en divisant le nez en deux parties, afin que le flot d'air (flèche jaune ci-dessous) soit le plus volumineux possible.

Mais comme le règlement impose un nez unique, la E22 présente des défenses de longueur différentes, où l’une constitue l’extrémité obligatoire, alors que l’autre est plus courte afin de ne pas être considérée comme un deuxième nez. L’ensemble est très intégré, puisque les pylônes de soutien deviennent des déflecteurs.

La surface frontale est certes un peu augmentée, mais l’obstruction inévitable du nez est placée au meilleur endroit possible du point de vue aérodynamique. La E22 fait ainsi un “pied de nezˮ au règlement et à ses adversaires !

2014 Enstone Lotus E22

2014 Enstone Lotus E22Lotus F1 Team