AFP

Karabatic, le calice jusqu'à la lie

Karabatic, le calice jusqu'à la lie
Par Eurosport

Le 20/01/2012 à 23:14Mis à jour Le 20/01/2012 à 23:48

Décrié depuis le début de l'Euro 2012, Nikola Karabatic a subi une véritable déroute contre la Hongrie vendredi, à l'image des Bleus (23-26). La star tricolore n'a inscrit que trois buts en 42 minutes, à 20% de réussite. Son "plus mauvais match international" selon le Montpelliérain.

A la 38e minute, les Français menaient 16-13 contre la Hongrie. Nikola Karabatic pouvait donner quatre buts d'avance aux siens pour prendre une grosse option sur la victoire. Il a éliminé son défenseur mais tenté un lob étrange devant le gardien, trouvant la transversale. De l'aveu même du capitaine Jérôme Fernandez après la défaite tricolore (23-26), ça a été le tournant du match.

Si la performance de nouveau décevante de Karabatic s'est la mieux illustrée lors d'une occasion en seconde période, il a été très effacé dès l'entame. Titulaire, au contraire de mercredi face aux Russes, il n'a trouvé le chemin des filets qu'après 21 minutes. A la pause, son ratio était de 2 sur 9 après une autre réalisation à la 27e. Il a terminé le match à 3 sur 15 en 42 minutes, une efficacité indigne de son niveau. "On n'arrive pas à marquer, je n'arrive pas à marquer", a-t-il sobrement résumé.

"Mon plus mauvais match"

Déjà au centre des critiques sur les deux premiers matchs, à 3 sur 7 et 1 sur 3, le Montpelliérain a encore davantage sombré. Et il n'arrive pas à en trouver l'explication : "C'est un peu dur de dire pourquoi ça n'a pas marché, d'analyser à chaud, c'est un peu de tout. C'est dur de décevoir, de ne pas être bons et de ne pas obtenir la victoire", a-t-il déclaré après le coup de sifflet final, paraissant perdu au micro de Canal+.

C'est que rien n'a été épargné à "Niko". Dans la foulée de son troisième but, pour ramener les Bleus à une longueur, il a écopé de deux minutes d'exclusion à la 55e. Un énième coup de massue. En infériorité numérique, la formation de Claude Onesta n'a pu renverser la situation dans le final. "C'est le plus mauvais match de ma carrière internationale", a conclu Karabatic. "Ça fait mal".

0
0