Eurosport

Narcisse, la tuile

Narcisse, la tuile
Par Eurosport

Le 07/08/2010 à 11:24Mis à jour Le 07/08/2010 à 11:35

Coup dur pour Daniel Narcisse. L'international français de Kiel s'est blessé au genou et souffre d'une rupture des ligaments croisés. Avec une absence estimée à 6 mois pour ce genre de blessures, Narcisse risque fort de manquer le prochain Championnat du monde, qui se tiendra en Suède en janvier.

C'était un match de préparation comme un autre mais celui-là, Daniel Narcisse n'est pas près de l'oublier. Et il sera à ranger au rayon des mauvais souvenirs. L'international tricolore jouait avec son club de Kiel face aux Espagnols d'Aragon à Lüneburg, ville située à 150km de Kiel, quand sa saison a basculé vendredi soir. A 10 minutes de la fin, sur un contre anodin, son genou a cédé.

Rapidement, Daniel Narcisse a compris qu'il en prenait non pas pour des jours ou des semaines, mais bien pour des mois. Une IRAM effectuée dans la soirée a malheureusement confirmé les craintes. Verdict médical implacable: Narcisse souffre d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche. Son club a officialisé la mauvaise nouvelle dans la soirée sur son site officiel.

Très peu d'espoirs pour le Mondial

Cette blessure est également un coup dur pour l'équipe de France. Les champions olympique, du monde et d'Europe en titre disputeront en effet le Championnat du monde 2011 en Suède à partir du 13 janvier prochain. Sachant qu'une rupture des ligaments croisés est généralement synonyme de 6 mois d'absence, il parait peu probable que Narcisse puisse être rétabli à temps. Au mieux, il reprendra tout juste l'entraînement. Claude Onesta doit donc se préparer à composer sans le Réunionnais. Pas simple, car il reste un des piliers du jeu tricolore.

Narcisse, 31 ans, avait rejoint Kiel à l'été 2009. Il avait déjà manqué plusieurs rencontres en décembre à cause d'une blessure à un doigt, avant que son genou droit douloureux ne l'éloigne du terrain deux mois à la fin de l'hiver. En 2003, alors qu'il évoluait à Chambéry, il avait déjà été victime d'une rupture des croisés, mais c'était alors au genou droit. Kiel comptait sur lui pour se lancer à la quête du triplé. Il pourra être de retour en fin de saison. Mais pour les Bleus, il sera trop tard...

0
0