Un vétéran en pole. Scott Dixon, 41 ans, s'est adjugé la pole pour la 104e édition des 500 Miles d'Indianapolis qui auront lieu ce dimanche 29 mai. Le Néo-Zélandais, six fois champion d'IndyCar et vainqueur de cette épreuve mythique en 2008, a été le plus rapide du "Fast 6", la troisième et dernière phase des qualifications en parcourant les quatre tours imposés en 2'33"816, à une vitesse moyenne de 234.046 mph, soit 376,586 km/h. Romain Grosjean a également réussi une très belle qualification puisqu'il a décroché la 9e place.
Ecouter le podcast
Indycar
Victoire d'Ericsson, crash de Grosjean aux 500 Miles d'Indianapolis
29/05/2022 À 21:38
Le temps du poleman néo-zélandais constitue la 3e meilleure performance de l'histoire sur le Brickyard, derrière le record établi en 1996 par l'Américano-Néerlandais Arie Luyendyk (236,986 mph soit 379,805 km/h). Juste derrière Dixon, l'Espagnol Alex Palou (Chip Ganassi), 2e au classement du championnat, partira en 2e position et le Néerlandais Rinus VeeKay (Ed Carpenter Racing) en troisième.
L'autre Français en lice, Simon Pagenaud (Meyer Shank Racing), n'était pas au "Fast 12" du jour. Le vainqueur des 500 Miles en 2019 avait dû se contenter du 16e temps samedi et s'élancera donc de cette position dimanche prochain.
Indianapolis 500
Grosjean s'attaque aux 500 Miles : "C'est beaucoup plus compliqué que je ne le pensais"
28/05/2022 À 08:13
Indycar
Deuxième, Grosjean aurait pu viser plus sans un accident
10/04/2022 À 22:59