Sensations opposées pour deux anciens pilotes de Formule 1. Dimanche, lors de la mythique course des 500 Miles d'Indianapolis, Marcus Ericsson a décroché la plus belle victoire de sa carrière, tandis que Romain Grosjean a été contraint à l'abandon après un accident. Le vainqueur suédois a devancé le Mexicain Pato O'Ward et le vétéran brésilien Tony Kanaan. Grâce à cette victoire, Marcus Ericsson prend la tête du classement général provisoire du championnat IndyCar, dont font partie les 500 Miles d'Indianapolis. Il s'agit du 2e succès d'un pilote suédois lors de la célèbre course américaine après celle de Kenny Bräck en 1999.
Ericsson, âgé de 31 ans, a pris la tête de la course dans les derniers tours et a pu la conserver après le nouveau départ, en luttant roues contre roues dans les derniers virages du circuit ovale avec Pato O'Ward. "Je n'arrive pas à y croire", a déclaré Ericsson qui a bu le traditionnel lait du vainqueur. Il a remercié son équipe Chip Ganassi, l'une des plus célèbres du championnat IndyCar. Disputée sous un grand soleil, cette 106e édition des 500 Miles a été émaillée, comme d'habitude, par de nombreux incidents, tous sans gravité.
Indycar
O'Ward remporte la deuxième course du Grand Prix de l'Iowa
25/07/2022 À 05:46

Palou a fait le spectacle

Le premier a été le fait du Néerlandais Rinus Veekay qui a tapé le mur au 38e tour, provoquant la première intervention de la voiture de sécurité le temps de nettoyer la piste des débris. L'Espagnol Alex Palou, qui se battait pour la tête en début de course, a perdu lui toutes ses chances quand il a vu l'entrée des stands se fermer devant lui au moment de l'accident du Britannique Callum Ilott au 68e tour alors qu'il s'apprêtait à s'arrêter pour ravitailler.
Contraint de devoir passer au ralenti devant ses mécaniciens puis de s'arrêter quelques tours plus tard, l'Espagnol sacré champion IndyCar 2021 en ayant terminé 2e des 500 Miles est alors tombé à la 26e place avant d'entamer une impressionnante remontée l'amenant à la 9e place à l'arrivée.
A la mi-course c'est le poleman Scott Dixon qui était en tête, le Néo-Zélandais précédant l'Américain Conor Daly, Pato O'Ward et Marcus Ericsson. Les Français Simon Pagenaud et Romain Grosjean pointaient alors respectivement aux 11e et 18e places.

Grosjean surpris

Grosjean sortait alors de la piste peu après au 106e tour, sans mal pour lui, mettant fin à sa première expérience de la célèbre course américaine. "La voiture est partie en tête-à-queue, je ne sais pas pourquoi. Il n'y a eu aucun signe avant-coureur dans ce virage. Je vais examiner la télémétrie pour essayer de comprendre ce qui s'est passé", a expliqué le pilote à la télévision américaine après l'accident.
A 36 ans et avec 179 Grands Prix de F1 à son actif, le pilote français a débuté en IndyCar l'an dernier mais avait décidé initialement de ne pas participer aux courses sur circuits ovales, comme les 500 Miles d'Indianapolis, les jugeant trop dangereuses avant de se raviser cette année.
Scott Dixon, qui semblait bien parti pour remporter la course, a toutefois perdu ses chances à 25 tours de la fin en entrant trop vite dans la piste des stands et écopant de ce fait d'une pénalité le contraignant à un nouvel arrêt. C'est ensuite un accident à moins de cinq tours de l'arrivée du vétéran Jimmie Johnson, as des courses de Nascar qui débutait à Indianapolis à 46 ans, qui est venu rebattre les cartes.
La course a été placée sous drapeau rouge alors qu'Ericsson était en tête. Le Suédois est parvenu à maintenir son avantage lorsqu'elle a été relancée, O'Ward échouant dans sa tentative de le dépasser dans le dernier tour. Le Brésilien Helio Castroneves, quadruple vainqueur de la course (2001, 2002, 2009, 2021) a terminé 7e. A 47 ans, il tentait de devenir le recordman absolu des victoires à Indianapolis. Trois autres pilotes, A.J. Foyt, Rick Mears et Al Unser, tous Américains, y comptent également quatre succès.
Indycar
McLaughlin et Power brillants, sale journée pour Pagenaud et Grosjean
03/07/2022 À 19:31
Indianapolis 500
Grosjean s'attaque aux 500 Miles : "C'est beaucoup plus compliqué que je ne le pensais"
28/05/2022 À 08:13