Ils ne sont ni athlètes, ni entraîneurs, ni officiels, ni organisateurs, et pourtant, rien ne serait possible sans eux. Eux, ce sont les volontaires, ces dizaines de milliers d’anonymes qui donnent bénévolement de leur temps pour contribuer à la bonne marche d’une compétition sportive tout en la vivant pleinement de l’intérieur.
"Les volontaires sont les visages et l’incarnation de Paris 2024, souligne Alexandre Morenon-Condé, lui-même jeune bénévole lors des JO d’Athènes 2004 et propulsé depuis Directeur délégué aux volontaires pour Paris 2024. Ils auront l’occasion de vivre ces Jeux de façon unique. Ils en seront même les ambassadeurs, qu’ils soient retraités, étudiants ou qu’ils aient un métier à côté."

Des missions pour tous les goûts

Paris 2024
JO 2016 : La Brésil au sommet, Neymar au firmament
28/11/2022 À 22:44
Lundi, à son siège de Saint-Denis, le Comité d’organisation (COJO) de Paris 2024 a donc dévoilé les contours de son vaste programme de recrutement, dont le coup d’envoi grand public sera donné en mars prochain. Durant 6 à 8 semaines, tout francophone ou anglophone, âgé d’un minimum de 18 ans le 1er janvier 2024, pourra postuler en ligne sur www.paris2024.org/fr/volontaires

"Spectaculaire, populaire et qui a du sens" : le marathon olympique vu par Estanguet

Et qui dit Jeux Olympiques et Paralympiques, dit recrutement massif et pléthore de postes à pouvoir. "Il y aura des missions très variées et pour tous les goûts, précise Morenon-Condé. Aussi bien pour être au service de la performance pure (ex. : ramasseurs de balles, installation des starting-blocks…) que pour fluidifier l’organisation (accueil, orientation, assistance…)."

L’aventure d’une vie

Au total, 45 000 postes (dont 3 000 en situation de handicap) seront à pourvoir (30 000 pour les Jeux Olympiques et 15 000 pour les Paralympiques, sans compter les 5 000 propres à la Ville de Paris). A 22 ans, Colyne Grange, interne de médecine générale, espère en être, elle qui fait d’ores et déjà partie des profils pré-identifiés via un listing fourni par les différentes fédérations engagées aux JO, afin que le mouvement sportif français soit bien représenté lors de la grand-messe olympique d’été. "J’ai choisi de déposer une candidature car le programme national des volontaires correspond à mes valeurs sportives, souligne la Stéphanoise. Je pratique le sport, je le supporte, je suis fan des grandes compétitions. Je veux m’impliquer au maximum dans cette expérience humaine car c’est l’aventure d’une vie."
120 000 à 160 000 personnes devraient faire acte de candidature. La chasse aux précieux postes de bénévoles s’annonce aussi ardue et serrée que la course aux quotas olympiques.
Gérald Mathieu

Patouillet : "A deux ans des Jeux, c'est important de faire découvrir les sports paralympiques"

Paris 2024
Estanguet : "Si vous voulez des billets pour Paris 2024, inscrivez-vous avant le 31 janvier"
28/11/2022 À 17:02
Paris 2024
Ouverture de la billetterie pour Paris 2024 : ce qu’il faut savoir
28/11/2022 À 10:12