Clarisse Agbegnenou est en forme. Et la quadruple championne du monde des -63 kg l'a confirmé en remportant le Masters de judo, mardi à Doha. Dans le silence du complexe sportif de Lusail, qui accueille à huis clos la prestigieuse compétition, Agbegnenou (28 ans) a fait chuter en finale la Japonaise Nami Nabekura, N.4 mondiale mais non sélectionnée pour les JO-2020, après plus de deux minutes et demie dans le golden score (la prolongation après les quatre minutes réglementaires de combat).
Il y a un peu plus d'un an, en décembre 2019, c'est Nabekura qui avait mis fin à deux ans sans défaite d'Agbegnenou, déjà au Masters. Depuis, la vice-championne olympique en titre et N.1 mondiale en -63 kg avait pris une première revanche sur la judoka nippone en finale du Grand Chelem de Paris début février dernier. Pour ses retrouvailles avec la compétition après plus de huit mois sans à cause de la pandémie de Covid-19, Agbegnenou s'était offert un cinquième titre de championne d'Europe fin novembre à Prague.
Tokyo 2020
"On a de l'or à aller chercher à Paris" : Riner et Agbegnenou ont pris rendez-vous
02/08/2021 À 15:59
Le Masters, habituellement disputé en fin d'année, réunit les meilleurs judokas mondiaux - en l'occurrence les 36 les mieux classés - de chaque catégorie de poids.
Tokyo 2020
Dicko : "Teddy me dit : 'Moi aussi j'ai commencé par du bronze, regarde ce que j'ai fait après'"
02/08/2021 À 08:22
Tokyo 2020
Cysique sur Riner : "Il nous a montré le chemin à suivre"
02/08/2021 À 08:01