Eurosport

Le Japon écrase la concurrence au Grand Prix de Budapest de judo 2018

Le Japon écrase la concurrence au Grand Prix de Budapest de judo 2018

Le 12/08/2018 à 23:34Mis à jour Le 12/08/2018 à 23:35

La délégation nippone a remporté 13 médailles, dont 9 en or. Elle a largement dominé le classement par équipe. La Hongrie, deuxième, a terminé avec 4 médailles.

Chez les hommes, les spectateurs ont assisté aux victoires de Ryuju Nagayama (-60 kg), Kenzo Takagawa (-66 kg), Aaron Wolf (-100 kg) et Kokora Kageura (+100 kg). Chez les femmes, les athlètes japonaises ont fait carton plein avec les consécrations d’Hiromi Endo (-48 kg), Natsui Tsunoda (-52 kg), Aimi Nouchi (-63 kg), Saki Niizoe (-70 kg) et Mami Umeki.

Les Hongrois, qui combattaient à domicile, ont eu beaucoup de réussite. Miklos Ungvari a battu le Japonais Ebonuma en finale des -73 kg. Dans cette catégorie, Frigyes Szabo a obtenu une médaille de bronze. En -90 kg, Krisztian Toth a remporté le tournoi en dominant le géorgien Margiani en finale. Hedvig Karakas, elle, a ramené la seule médaille féminine en en terminant troisième des -57 kg.

Parmi les athlètes qui ont su déjouer la suprématie des Japonais, on retrouve par exemple Rafaela Silva en -57 kg. La Brésilienne a battu l’Allemande Teresa Stroll en finale. Christa Deguchi, qui s’est adjugé le Grand Prix de Zagreb le mois dernier, a terminé en 3ème position.

En +78 kg, Idalys Ortiz s’est imposée face à la Biélorusse Maryna Sltuskaya. Victorieuse aux Championnats panaméricains 2018 à San José, la Cubaine a donc confirmé sa montée en puissance. À la troisième place, on retrouve la Tunisienne Nihel Cheikh Rouhou, championne d’Afrique en titre.

Dans la catégorie des -81 kg, le Russe Alan Khubetsov a impressionné. En finale, il a pris le meilleur sur le Japonais Kenya Kohara, qui restait sur une victoire à l’Asia Open de Tapei au début du mois de juillet. L’Israelien Muki Sagi, champion d’Europe senior, a décroché le bronze.

Tous ces athlètes auront rendez-vous à la mi-septembre à Baku en Azerbaïdjan pour les championnats du monde par équipe.

0
0