AFP

Décosse-Tcheuméo, deux filles en or !

Décosse-Tcheuméo, deux filles en or !
Par Eurosport

Le 26/08/2011 à 11:05Mis à jour Le 26/08/2011 à 18:39

Formidables Françaises ! Lucie Décosse (-70 kg), qui s'est offert un 3e titre mondial, et Audrey Tcheuméo (-78 kg) ont apporté deux nouvelles médailles d'or à la France, vendredi à Bercy. C'est le troisième sacre parisien pour les Bleus après celui décroché par Gévrise Emane (-63 kg), jeudi.

Les Bleus montent en puissance. Après une première journée ratée, une deuxième un peu meilleure et une troisième réussie, ce vendredi a ressemblé au paradis puisque l'équipe de France a récolté deux médailles d'or. Bravo les filles ! Merci Lucie Décosse et Audrey Tcheuméo qui, dans leur catégorie respective (-70 kg et -78 kg) ont décroché la timbale. La première s'est adjugé un troisième sacre planétaire, le deuxième de rang dans la catégorie des moins de 70 kg. Tcheuméo, elle, a ouvert son "compte mondial".

Après une mise en bouche bien maîtrisée et remportée sur immobilisation, face à la modeste Angolaise Antonia Moreira, Décosse s'était finalement débarrassée sur ippon de la 10e mondiale au 2e tour. Mal embarquée face à Bolder, la judokate tricolore s'était remobilisée après un saignement de nez qui l'a laissée de longues minutes sur le bord du tatami. Puis, au troisième tour, Décosse n'a eu besoin que de 26 secondes, contre la Russe Anastasia Gubadova, pour rallier les quarts de finale de l'épreuve parisienne. La Française n'avait pas tremblé, ensuite, pour dominer la Nord-Coréenne, Kyong Sol (ippon) et rejoindre ainsi le dernier carré. En demie, Décosse avait mis un pion (ippon) à la Hongroise Anett Meszaros pour obtenir sa place en finale contre Edith Bosch. Face à la Néerlandaise, la Française, qui s'est imposée sur waza-ari (3 pénalités contre Bosch), n'a pas rencontré d'opposition et s'est donc offert une troisième médaille d'or après celles de 2010 (Tokyo) et 2005 (Caire, en -63 kg). Egalement en lice chez les moins de 70 kg, Marie Pasquet a été stoppée en quarts par la Cubaine Onix Aldama Cortes. La Française a ensuite été battue par la Slovène Rasa Sraka au 1er tour des repêchages et n'a pu défendre ses chances pour la médaille de bronze.

Tcheuméo inarrêtable

Chez les -78 kg, Audrey Tcheuméo a été plus expéditive en battant la Japonaise Akari Ogata par ippon. La jeune femme de 21 ans, six ans de judo derrière elle seulement, n'a pas traîné et offert à la France un troisième titre mondial en 2011 et sa quatrième médaille. Plus tôt dans la matinée, la championne d'Europe en titre avait intégré le tableau dès le 2e tour. La Sud-Coréenne Gyeong-Mi Jeong (yuko - deux moulinettes), puis la Chinoise Zhehui Zhang (wara-ari plus yuko) et enfin l'Allemande Heide Wollert (ippon), 7e mondial, n'avaient rien pu faire face à la lauréate du Grand Slam de Paris-Bercy 2011. En demi-finale, Tcheuméo défiait l'Américaine Kayla Harrison, la tenante du titre. Grâce à un yuko, Tcheuméo s'est débarrassée de la tenante du titre dans une ambiance surchauffée. La suite, on la connait...

L'autre représentante tricolore, Lucie Louette, a vu son aventure s'arrêter en huitième de finale, face à la Japonaise Hitomi Ikeda. Chez les messieurs, Romain Buffet est tombé sur un os au 3e tour. Le Français s'est incliné face au 4e mondial, le Russe Kirill Denisov. Un peu plus tôt, c'est son compatriote Yves-Matthieu Dafreville qui avait été éliminé au golden score (yuko - deux moulinettes) dès le deuxième tour, par le n°2 mondial, le Japonais Takashi Ono.

0
0