Judo

Qualifications pour les JO de Tokyo : Les judokas français dans l’expectative

Partager avec
Copier
Partager cet article

Qualifications pour les JO de Tokyo : Les judokas français dans l’expectative

Crédits Eurosport

ParBeth Knox
30/04/2020 à 09:41 | Mis à jour 30/04/2020 à 09:41

L’épidémie de coronavirus a totalement bouleversé le processus de sélection pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Quels judokas représenteront la France au Japon ? À cette heure-ci impossible de le dire.

La qualification aux JO se fait sur la base d’un classement prenant en compte les performances de chaque athlète sur les deux dernières années. Les points IJF gagnés lors de la saison 2019-2020 comptent à 100 %, tandis que ceux engrangés la saison précédente ne comptent qu’à 50 %.

Judo

La France espère un retour des compétitions nationales de judo en octobre

27/05/2020 À 13:30

À l’issue de ce classement, le premier athlète français classé dans le top 18 mondial de sa catégorie sera automatiquement qualifié. S’il y en a plusieurs, alors la fédération fera un choix. À noter que le classement des 18 premiers mondiaux ne prend en compte qu’un seul athlète par pays et exclut les Japonais, qui bénéficient de places attribuées d’office.

Dans le cas où il n’y aurait personne parmi les 18 meilleurs du monde, le CNO appliquera un quota continental.
Chez les hommes, les judokas pour l’instant qualifiés sont : Walide Khyar (-60 kg), Kilian Le Blouch (-66 kg), Alpha Guillaume Chaine (-73 kg), Alpha Oumar Djalo (-81 kg), Axel Clerget (-90 kg), Alexandre Iddir (-100 kg) et Teddy Riner (+100 kg).

Du côté des femmes, les qualifiées provisoires sont : Mélanie Clément (-48 kg), Amandine Buchart (-52 kg), Sarah Léonie Cysique (-57 kg), Clarisse Agbegnenou (-63 kg), Marie-Ève Gahié (-70 kg), Madeleine Malongo (-78 kg) et Anne Fatoumata M’Bairo (+78 kg).

Alors que des tournois de Hohhot, Budapest, Doha, et Bakou ont été annulés, difficile de savoir quel sera le visage de la sélection française au Japon, d’autant que l’IJF n’a pas communiqué sur le report éventuel des tournois.

À Rio en 2016, la France avait terminé 2e au classement des nations en Judo, avec notamment les titres en individuel de Teddy Riner et Emilie Andéol. Clarisse Agbegnenou et Audrey Tcheumeo avaient obtenu l’argent tandis que Cyrille Maret avait pris la 3e place du tournoi des -100 kg.

Les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés à 2021. Ils se tiendront du 23 juillet au 8 août.

Judo

La fédération française fixe le cap à octobre pour la reprise des compétitions

26/05/2020 À 18:22
Judo

Sport Explainer : Le kumikata, c'est tout un art

22/05/2020 À 08:13
Dans le même sujet
Judo
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Judo

La France espère un retour des compétitions nationales de judo en octobre

27/05/2020 À 13:30

Vidéos récentes

Judo

Sport Explainer : Le kumikata, c'est tout un art

00:02:34

Les plus lus

Transferts

Une pépite et trois indésirables : le deal improbable imaginé par Zidane pour arracher Pogba

HIER À 15:03
Voir plus