Getty Images

MOTOGP - Honda aurait pris sa décision : elle veut Zarco pour remplacer Pedrosa

Honda aurait pris sa décision : elle veut Zarco pour remplacer Pedrosa

Le 19/03/2018 à 19:26Mis à jour Le 19/03/2018 à 19:32

GRAND PRIX DU QATAR – Selon Speedweek.com, Honda aurait bouclé l'arrivée de Johann Zarco en fin de saison. Le pilote français remplacerait ainsi Dani Pedrosa, dont le contrat expirera fin 2018, et deviendrait ainsi le coéquipier de Marc Marquez en 2019 et 2020.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Vidéo - Fellon : "Zarco ? Il y a beaucoup de demandes"

04:10

Le média, souvent bien informé, aurait tenté de vérifier cette information auprès de Laurent Fellon, ce week-end, au Qatar, lors du premier Grand Prix de la saison. Le manager du double champion du monde Moto2 n'aurait pas ouvertement confirmé la nouvelle, préférant simplement "hausser les épaules, placer son index sur sa bouche et sourire largement", comme l'ont précisé nos confrères allemands. Avant le début de la course, Fellon nous avait assuré qu'il y avait "beaucoup de demandes" mais qu'il souhaitait "respecter les sponsors, Yamaha et Tech3".

Zarco, le gros coup de Puig

Lors des essais de pré-saison, Zarco n'avait pas caché son intérêt pour le guidon de Dani Pedrosa, dont le contrat, qui expirera à la fin de la saison en cours, n'a toujours pas été renouvelé par la firme japonaise. Après 13 années de collaboration avec la marque ailée, le lutin de Sabadell paierait ainsi des résultats décevants -4e du Mondial la saison dernière, septième, dimanche à Losail- autant que la restructuration interne. S'offrir le prometteur pilote cannois constituerait le premier gros coup de l'ambitieux Takeo Yokoyama, fraîchement nommé directeur technique, et Alberto Puig, qui a remplacé Livio Suppo à la tête de l'équipe. Le dirigeant espagnol avait, aussi, été le manager de… Pedrosa.

Vidéo - Zarco pense à 2019 : "Il y a toujours l'option de la Honda de Pedrosa et KTM..."

02:00

Pour boucler cet accord, Honda n'aurait pas été confronté au désaveu de Marquez, qui aurait tenu le même discours en privé qu'en public. "Je veux le coéquipier que l'équipe pense être le plus fort, a confié le quadruple champion du monde au Qatar. Je pense que c'est bien d'avoir dans le stand un pilote très, très compétitif, d'un haut niveau. C'est mieux ensuite pour améliorer la moto et pour l'ambiance. Dani est très rapide et le sera cette saison, mais Johann est impressionnant, alors je ne sais pas". Finalement, peut-être qu'il savait déjà.

Johann Zarco (Yamaha Tech3) au Grand Prix du Qatar 2018

Johann Zarco (Yamaha Tech3) au Grand Prix du Qatar 2018Getty Images

0
0