PA Sport Report

Johann Zarco rejoindra la MotoGP chez Tech3 la saison prochaine

Zarco rejoint la MotoGP chez Tech3

Le 14/07/2016 à 18:13Mis à jour Le 14/07/2016 à 18:44

MOTO GP - Johann Zarco sera bien en MotoGP en 2017. Le Français effectuera son entrée dans la catégorie reine au guidon de la YZR-M1 de l'écurie Monster Yamaha Tech3.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

C'est un "ouf !" de soulagement que les supporters de Johann Zarco ont du pousser en apprenant la nouvelle. La lumière est enfin apparue au bout du tunnel : c'est en MotoGP, catégorie suprême du sport motocycliste, qu'il fera sa saison 2017. L'attente, les doutes, la crainte de ne jamais voir ses efforts récompensés sont désormais des sentiments qui appartiennent au passé.

Un pilote français dans un team français en MotoGP, ce n'était plus arrivé depuis Sylvain Guintoli en 2007 (16e). De nombreux Tricolores ont déjà roulé sous la houlette d'Hervé Poncharal, de Dominique Sarron à Olivier Jacque en passant par Mike di Meglio ou encore Jean-Philippe Ruggia, et ce dans diverses catégories. Il faut maintenant ajouter un nouveau nom à la liste.

Johann Zarco (Kalex) peut déjà fêter le titre et viser d'autres records lors du Grand Prix du Japon 2015

Johann Zarco (Kalex) peut déjà fêter le titre et viser d'autres records lors du Grand Prix du Japon 2015AFP

Champion du monde Moto2

Un transfert amplement mérité pour Zarco, champion du monde Moto2 sortant et à la lutte pour être le premier à doubler la mise dans l'Histoire de la catégorie. On se souviendra que, faute d'avoir un guidon MotoGP compétitif en 2016, il avait décidé de remettre sa couronne en jeu. Comme pour prouver à l'ensemble du paddock que non, son sacre n'était pas dû au hasard. Que oui, il pouvait repartir de zéro et gagner à nouveau, trouver de nouvelles sources de motivation, passer outre la déception et montrer qu'il valait encore mieux. En somme, qu'il était un Champion avec un grand C.

Ce n'était pourtant plus à démontrer mais le pilote Ajo est en train d'y parvenir. Après avoir débuté 2016 dans la difficulté (12ème au Qatar, chute au Mans, 4ème à 31 points du leader après GP...), il s'est remis en selle en décrochant — en patron — 2 victoires consécutives en Italie et Catalogne, avant de s'emparer des commandes du championnat à Assen. Hors-piste, il s'est affirmé comme l'un des hommes forts du paddock et reçoit l'approbation des meilleurs pilotes MotoGP. Pilotes qui, à partir de novembre 2016, seront ses adversaires.

0
0