Motocyclisme
Grand Prix d'Allemagne

On refait le Grand Prix : Marquez offensif, Rossi incisif, Viñales combatif

Partager avec
Copier
Partager cet article

Marc Marquez (Honda HRC) au Grand Prix d'Allemagne 2018

Crédit: Getty Images

ParStéphane Vrignaud
16/07/2018 à 09:13 | Mis à jour 16/07/2018 à 14:26
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX D'ALLEMAGNE - Marc Marquez (Honda HRC) n'a pas réussi son départ dimanche et c'était bien mieux comme ça. Passé le show Jorge Lorenzo (Ducati Team), Valentino Rossi (Yamaha Factory) a surtout montré qu'il restait le premier rival de #MM93. Voici ce que l'on retiendra de la 9e manche du Mondial.

La note : 2/5

Evidemment, quand on sort d'Assen, on trouve que tout est plus ordinaire. La course devant n'a pas été folle même si Jorge Lorenzo (Ducati Team) y a mis du piment. Toutefois, on a compris ce qu'il allait se passer quand Marc Marquez (Honda HRC) a décidé de passer à l'offensive.

Lorenzo showman, Marquez et Rossi en mode "attaque" : le résumé de la course

00:02:58

Le vainqueur : Marc Marquez (Honda HRC)

Il avait bien réalisé aux essais sa faible marge sur la concurrence par rapport aux années précédentes, et le fait d'avoir raté son départ l'a conforté dans son plan prudent. Il est monté en cadence lorsque Jorge Lorenzo (Ducati Team) a menacé de se détacher. Preuve qu'il en avait sous la poignée, il a effacé Danilo Petrucci (Ducati Pramac) puis le Majorquin.

Cette 6e victoire de suite au Sachsenring, sa 9e en tout, lui permet de faire un peu plus le break avant la pause. Quarante-six points d'avance sur Valentino Rossi (Yamaha Fatory), c'est un beau matelas. Surtout quand on sait que la tendance s'inverse rarement après le Sachsenring.

Marquez : "Neuf victoires d'affilée ici, c'est incroyable"

00:00:48

Le challenger : Valentino Rossi (Yamaha Fatory)

"Ce n'est pas seulement mon meilleur résultat de la saison, c'est aussi ma meilleure course", a bien résumé le "Docteur", qui a été sur les 30 tours la référence chez Yamaha. Et de loin. Il s'accroche à la deuxième place du Mondial, et vu la forme insolente de MM93 sur ce circuit, son retard final de 2"1 ressemble bien à une petite victoire.

Rossi : "C'est une piste difficile pour la M1, j'ai fait une course fantastique"

00:00:57

Le grand perdant : Andrea Dovisiozo (Ducati Team)

L'Italien n'a pas existé dans cette course. Il l'a terminée troisième Ducatiste, ce qui l'affaiblit un peu plus dans son camp. Il remonte quatrième au championnat, à égalité de points avec Johann Zarco (Yamaha Tech3), mais c'est bien dérisoire à 77 points de Marc Marquez. Ce n'est pas officiel mais tout comme : il a perdu le titre 2018.

Le performer : Alvaro Bautista (Ducati Nieto)

L'Espagnol avait eu le déclic à Jerez de la Frontera. Il vient de faire sa meilleure course de l'année. P5 après une belle bagarre contre Jorge Lorenzo (Ducati Team).

Le gaffeur : Pol Espargaro (KTM Fatory)

L'Espagnol a clippé la roue de la Suzuki d'Andrea Iannone dès le tour 1, au virage n°3, et n'a trouvé personne pour le défendre parmi ses victimes collatérales. L'Italien, reparti 18e, a jugé que le coupable n'avait "pas trop réfléchi" et Jack Miller (Ducati Pramac), lui aussi passablement retardé, l'a taxé d' "idiot". Pour Alex Rins (Team Suzuki), c'est plus l'absence de sanction sportive qui a été choquant.

L'agacé : Maverick Viñales (Yamaha Factory)

L'Espagnol a donné le sentiment de se réveiller trop tard. Mais c'était encore une fois plus compliqué que ça ; plus qu'un mode "diesel" qui serait passé progressivement au turbo. "Je ne suis pas totalement ravi, car j'ai rencontré le même problème que d'habitude en début de course avec l'électronique, en sortie de virage. J'ai perdu plusieurs tours à me battre contre les Ducati alors que je pouvais tourner une seconde au tour plus vite", a-t-il expliqué.

Le natif de Figueras ne supporte pas la gestion électronique de la M1 aussi bien que son coéquipier, c'est un fait, mais il peut nourrir l'espoir que ça aille mieux vu les critiques de "Vale" à cet égard il y a encore peu. "Je suis content car la moto ne marche pas si mal, nous avons un bon châssis et nous devons continuer de travailler", a-t-il conclu.

Vinales : "Je ne suis pas content, c'est toujours le même problème"

00:00:32

La déclaration : Valentino Rossi (Yamaha Factory)

La semaine dernière, j'ai revu la course de l'an dernier et en voyant la performance de Folger, je me suis dit qu'il fallait faire la même chose que lui !

La stat : 2

Deux M1 sur le podium, on n'avait plus vu ça depuis Phillip Island l'an dernier. Soit 11 courses.

La vidéo immanquable : La course de l'intérieur

Le point au Mondial Pilotes

1-Marc Marquez (Honda HRC) 165 points, 2-Valentino Rossi (Yamaha Factory) 119 pts, 3-Maverick Viñales (Yamaha Factory) 109 pts, 4-Andrea Dovizioso (Ducati Team) 88 pts, 5-Johann Zarco (Yamaha Tech3) 88 pts

Le prochain rendez-vous : Grand Prix de République tchèque

Il aura lieu les 3, 4 et 5 août prochains sur le circuit de Brno.

Dans le même sujet
MotocyclismeGrand Prix d'Allemagne
Partager avec
Copier
Partager cet article