Classement au championnat : 7e avec 67 points
Son objectif en début de saison : Le top 3 au championnat
En 2014, il avait longtemps tenu tête à Lorenzo, s'accrochant à la troisième place du classement avant de la céder à son compatriote. Son esprit revanchard aurait voulu que les rôles s'inversent cette saison.
Grand Prix d'Indianapolis
Bilan à mi-saison : Marquez est tombé de son piédestal
08/08/2015 À 20:40
Ce qu'il en est à mi-saison : Il peut difficilement espérer un top 4…
Le sort s'est acharné sur Pedrosa. Rattrapé par le syndrome des loges dès l'entame de cette édition au Qatar, il a dû renoncer aux trois manches suivantes pour se faire opérer. Forcément largué par les favoris au championnat, il a aussi accumulé du retard sur les Ducati, accrocheuses. Et sur le régulier Bradley Smith (Yamaha Tech3).
Son objectif de deuxième partie de saison : Engranger de la confiance
Pour retrouver son meilleur niveau et remonter au classement, L'Espagnol devra rattraper quelques certitudes, qui passent forcément par de bons résultats. Comme au Sachsenring, où il a fini deuxième. Au passage, il pourrait être le meilleur allier de Marquez s'il parvient à dompter les Yamaha. En est-il capable ?
La décla à retenir : Après le premier Grand Prix de la saison, au Qatar
"Je ne peux pas continuer à courir de cette façon et je veux maintenant soigner mon bras. Je ne sais pas encore comment je vais y parvenir. Même les médecins ont des doutes. Mais je vais essayer de me débarrasser de ce problème et l'équipe le sait. Je n'ai pas beaucoup de réponses pour l'instant, tout est assez incertain."

Dani Pedrosa (Honda HRC) au Grand Prix du Qatar 2015

Crédit: Honda GP Ltd

Le moment à retenir : Le Grand Prix du Qatar
Malgré une deuxième position sur la grille de départ du Grand Prix d'ouverture de la saison, Pedrosa a bouclé la course au sixième rang, presque dans l'anonymat. Elle a finalement été justifiée par les atroces douleurs ressenties par le pilote, et rayé prématurément tous ses espoirs de conquête.
La stat' : 0
Elle est accablante. Malgré un talent indéniable et l'une des machines les plus performantes du plateau, Pedrosa n'a bouclé aucun tour en tête cette saison…
Son point fort : Son mental
Ne pas confondre mental et confiance. Si cette dernière est bien entamée, Titanium a fait preuve d'une volonté d'acier pour retrouver un niveau correct après de tels ennuis physiques. Exemplaire.
Son point faible : son physique
Il est condamné à rouler en permanence avec des douleurs importantes aux bras. Un handicap conséquent. Malheureusement, il a très peu de chances de trouver le remède miracle. Et sans une forme optimale, difficile de jouer la gagne…

Dani Pedrosa (Honda HRC) au Grand Prix d'Allemagne 2015

Crédit: Honda Motor Co. Ltd

Grand Prix d'Indianapolis
Bilan à mi-saison : après un pénible départ, Lorenzo s'est bien repris
08/08/2015 À 17:38
Grand Prix d'Indianapolis
Bilan à mi-saison : Rossi, leader du championnat, a tout bon
08/08/2015 À 17:16