Getty Images

Quartararo s'offre une deuxième pole

Quartararo s'offre une deuxième pole

Le 15/06/2019 à 15:01Mis à jour Le 15/06/2019 à 15:38

GRAND PRIX DE CATALOGNE - Le Français Fabio Quartararo s'élancera dimanche de la pole position après avoir dominé la séance de qualification samedi. Le pilote Yamaha-SRT décroche sa deuxième pole dans la catégorie élite. Il a devancé d'un souffle le leader du championnat Marc Marquez (Honda) et Maverick Viñales (Yamaha).

L'air espagnol réussit décidément à Fabio Quartararo. Le pilote français a signé la deuxième pole de sa carrière en Moto GP en dominant la séance de qualifications du Grand Prix de Catalogne, un peu plus d'un mois après avoir signé la pole à Jerez. Au guidon de sa Yamaha-STR, Quartararo a confirmé son bon début de week-end après avoir dominé trois des quatre séances d'essais libres. Il a toutefois senti le souffle de Marc Marquez dans sa nuque, le leader du championnat du monde échouant à 15 millièmes. La première ligne est complétée par Maverick Viñales. Johann Zarco est loin derrière (18e).

Ce rookie est décidément épatant. Sur la table d'opération il y a tout juste onze jours pour une intervention légère à l'avant-bras, le Niçois n'a pas mis longtemps à retrouver ses sensations. Quartararo a impressionné tout le week-end par sa capacité à aligner les meilleurs temps sur l'exigeant circuit catalan et ses longues courbes. Rapidement aux commandes de la Q2, il s'est rappelé au bon souvenir de l'an passé quand il s'était imposé pour sa seule victoire en Moto2 après être parti de la pole.

Marc Marquez est passé tout près de contrecarrer les plans du jeune Tricolore pour finalement échouer d'un rien à la deuxième place. L'Espagnol fait néanmoins une bonne opération après un vendredi compliqué. Le pilote Honda a vu ses poursuivants au classement des pilotes décevoir, avec une sixième place pour Andrez Dovizioso (Ducati), la septième pour Danilo Petrucci (Ducati) et la huitième d'Alex Rins (Suzuki), tombé à deux minutes de la fin de la qualification. Tous ces hommes se tiennent en quatre dixièmes, de quoi espérer un beau spectacle pour la course dimanche.

Quartararo devra désormais faire abstraction de sa première pole position à Jerez, où il n'avait pas pu profiter de sa position préférentielle au départ à cause d'un problème mécanique qui l'avait contraint à l'abandon. Dans le clan tricolore, le pilote de 20 ans porte en tout cas tous les espoirs puisque Johann Zarco poursuit son début de saison pénible. Avec sa KTM, il n'a jamais été en mesure de sortir de la Q1 et partira dans les bas-fonds de la grille. Pour sa première course de la saison, Sylvain Guintoli partira avant-dernier.

0
0