Jorge Martin est décidément un homme très pressé. Après une première pole position décrochée pour son deuxième Grand Prix en catégorie reine (au Qatar), le Martinator a écrasé la concurrence dimanche sur le GP de Styrie en Autriche. Le pilote Ducati Pramac ne s’est pas laissé distraire par un drapeau rouge et un second départ sur la grille pour remporter la première victoire de sa jeune carrière en MotoGP.
Le film de la course
Solide sur une piste favorisant les montures rouges, Fabio Quartararo (Yamaha Factory) a empoché un nouveau podium, 3e derrière Mir, et a grappillé des points précieux en vue du général. En totale déliquescence dans le dernier tour, Johann Zarco (Ducati Pramac) a laissé filer deux places et terminé 6e.
Grand Prix de Styrie
Un nouveau podium et une gestion en patron, Quartararo tout en maîtrise
08/08/2021 À 16:24
Drapeau rouge après un accident, les motos de Pedrosa et Savadori en feu
Du public dans les gradins, mais pas de masques cette fois-ci pour couvrir les mines réjouies. Timing parfait après un mois et demi d’attente. Et comme pour marquer le coup, les passionnés ont eu droit à un feu d’artifice dès l’entame du Grand Prix. Mais loin de profiter d’une lutte acharnée, lancée sur les chapeaux de roues par M.Marquez et A.Espargaro, les observateurs ont assisté bien malgré eux au départ d'un feu sur la piste, grattée par une sacrée allumette : la moto de Savadori (Aprilia) totalement enflammée.

Des questions en pagaille avant les certitudes

Après 30 minutes d'attente et des questions en suspense au vu d'un ciel de plus en plus menaçant, les pilotes n'ont pas ménagé le verbe dans les box. Piste changeante ou non, Jorge Martin n'en a que faire. Le rookie n'a eu besoin que de deux tours pour retrouver la tête. A 24 tours de l'arrivée, peu d'observateurs jugaient viable l'option Martin pour la victoire. Les tours passant, les doutes se sont progressivement levés, à l'instar de ceux entourant les prévisions météorologiques. Seulement inquiété par un Joan Mir (Suzuki) tenace derrière sa selle, le Martinator, gravement blessé cette saison et seulement de retour sur les pistes depuis début juin en Catalogne, a peu à peu creusé l'écart jusqu'à compter une marge confortable à cinq tours de l'arrivée. Une gestion tout en maîtrise pour un néophyte de l'exercice.
Derrière le duo de tête, Fabio Quartararo a ramassé les dernières miettes et l'ultime place sur le podium. Profitant d'une course anonyme de Bagnaia (11e) et d'un délitement de celle de Zarco (6e) dans les derniers tours, "El Diablo" s'envole toujours un peu plus au classement général avec désormais 40 points d'avance sur son dauphin cannois. La pression est à présent double sur les épaules du pilote Pramac, surclassé par son coéquipier dimanche et distancé pour la couronne mondiale. A charge de rebond dans une semaine sur le même écrin de Spielberg.
Grand Prix de Styrie
Drapeau rouge après un accident, les motos de Pedrosa et Savadori en feu
08/08/2021 À 12:25
Grand Prix de Styrie
Quartararo : "Je ne vais pas chercher à me tuer"
07/08/2021 À 21:17