Getty Images

Lorenzo se retire : un guidon tend les bras à Zarco

Lorenzo se retire : un guidon tend les bras à Zarco
Par Eurosport

Le 14/11/2019 à 15:13Mis à jour Le 14/11/2019 à 16:03

A 32 ans, Jorge Lorenzo a décidé de prendre sa retraite. L'Espagnol, sacré deux fois en 250cm3, a été triple champion du monde MotoGP en 2010, 2012 et 2015. Cette saison, le coéquipier de Marc Marquez a connu une saison catastrophique pour sa première chez Honda. Il n'est que 19e au championnat avec seulement 25 points pour 395 à Marquez. Johann Zarco pourrait récupérer son guidon en 2020.

Clap de fin pour Jorge Lorenzo. Comme prévu, l'Espagnol a annoncé, ce jeudi, en conférence de presse, qu’il allait mettre un terme à sa carrière à l'issue du Grand Prix de Valence ce week-end. Triple champion du monde MotoGP (2010, 2012 et 2015), le pilote de 32 ans était encore sous contrat avec Honda pour 2020. Mais l'histoire ne pouvait plus durer.

"C’est la meilleure décision pour l’équipe et moi. Jorge Lorenzo et Honda ne peuvent pas seulement se battre pour marquer des points. Nous sommes tous les deux des gagnants qui doivent se battre pour gagner", a-t-il expliqué, lui qui ne comptabilise que 25 points au compteur cette saison. Marc Marquez, son coéquipier et d'ores et déjà sacré champion du monde, frôle quant à lui les 400 points (395).

La chance de Zarco

"Les blessures ont joué un rôle majeur dans mes derniers résultats, estime Lorenzo (...) Je n’étais pas dans des conditions physiques normales. Quand j’ai commencé à voir la lumière, le crash de Montmeló s’est produit. Quand je roulais dans le gravier à Assen, je me suis demandé si cela en valait vraiment la peine. La montagne était devenue tellement haute que je ne pouvais plus trouver la force et la motivation pour continuer de de grimper. A ce stade de ma carrière, il était impossible de continuer à trouver la motivation."

Jorge Lorenzo (Honda HRC) lors du Grand Prix d'Australie 2019

Jorge Lorenzo (Honda HRC) lors du Grand Prix d'Australie 2019Getty Images

Après plus de dix ans dans la catégorie-reine, Lorenzo, qui y a remporté 47 victoires, a donc décidé de dire stop. Courir pour courir, cela ne l'intéresse guère. "J'ai toujours cru qu'il y avait quatre jours importants dans la vie d'un pilote : le premier, c'est quand il débute en Championnat du monde, le deuxième quand il gagne sa première course, puis quand il gagne son premier titre et enfin quand il annonce son retrait", a-t-il confié. Le Majorquin, également deux fois champion du monde en 250 cc, estime que le jour de sa retraite "est donc arrivé".

Si la nouvelle attriste évidemment tout le paddock, elle pourrait bien profiter à Johann Zarco. Le Français, en quête d'un guidon pour la saison prochaine, tiendrait la corde pour succéder à Lorenzo. Depuis deux courses, il remplace Takaaki Nagami du côté du Team LCR Honda. De son côté, Cal Crutchlow est également candidat au poste. Le Britannique s'était dit "prêt" pour faire le grand saut il y a quelques jours.

0
0