Le renouveau du Grand Prix de MotoGP d'Indonésie n'aura pas lieu avant mars 2022, a annoncé vendredi Dorna, le promoteur du championnat du monde de vitesse moto, ce qui décale d'une année l'arrivée de cette nouvelle piste dans le calendrier. Selon le communiqué du promoteur "en raison de la pandémie de Covid 19, toutes les parties concernées ont accepté d'organiser le premier GP d'Indonésie au début de la saison 2022, en principe durant le mois de mars".
Lors d'une visite organisée mercredi sur le futur site du circuit de Mandalika, sur l'île indonésienne de Lombok, les organisateurs du MotoGP ont pu constater l'avancée des travaux, qui sont toujours en cours, en compagnie des officiels indonésiens. "Cette visite a été très utile, et nous savons que le Grand Prix de Mandalika (le nom de la ville qui accueillera ce GP) deviendra l'un des plus importants du calendrier dans l'avenir. L'Indonésie est un marché clé pour Dorna, et pour tous les acteurs du championnat" a réagi Carmelo Ezpeleta le PDG de Dorna.

Johann Zarco (Ducati Pramac)

Crédit: Getty Images

Motocyclisme
"Le Michael Jordan de la moto" : la Moto GP rend hommage à Rossi
IL Y A 2 HEURES

Une piste pour accueillir les prototypes MotoGP ?

La nouvelle piste, dont le tracé sera en partie utilisé par les habitants de l'île lorsqu'il n'y aura pas d'évènements organisés, pourrait néanmoins accueillir les prototypes MotoGP "si les conditions le permettent" vers la fin de l'année 2021 pour des essais qui permettraient aux équipes de découvrir cette nouvelle piste urbaine d'une longueur de 4,32 kilomètres avec 18 virages.
Les propriétaires du circuit espèrent néanmoins pouvoir organiser une manche de Superbike (championnat concurrent du MotoGP) le 14 novembre 2021 dans cette station touristique, constellée de plages et autres grands hôtels, dont la plupart sont en construction, qui avait été frappée par un séisme meurtrier en 2018.
L'agence de développement touristique du pays (IDTC) avait annoncé en 2019 la signature d'un contrat pour ce Grand Prix MotoGP, alors que l'Indonésie avait seulement accueilli le championnat du monde de vitesse moto à deux reprises, en 1996 et 1997 sur l'île de Java. Le pays espère suivre ainsi la route pavée par la Malaisie ou encore par la Thaïlande, arrivée en 2018 sur le circuit mondial MotoGP, qui voit en l'Asie du Sud-Est en forte croissance un marché prometteur avec un fort intérêt pour ce sport mécanique.
Motocyclisme
Un géant s'en va : Rossi prendra sa retraite à la fin de la saison
IL Y A 7 HEURES
Saison 2021
Stop ou encore ? Rossi s'exprimera sur son avenir à 16h15
IL Y A 12 HEURES