Getty Images

Valentino Rossi rejoint un sacré club de quadras toujours au top dans leur sport

Rossi rejoint un sacré club de quadras toujours au top dans leur sport

Le 16/02/2019 à 08:52Mis à jour Le 16/02/2019 à 10:17

40 ans dans le sport ? C'est possible. En revanche, être en mesure de gagner au niveau mondial est rare. Valentino Rossi intègre ce samedi le club fermé de ces monstres toujours pas rassasiés.

Valentino Rossi - MotoGP

"Vous ne vous imaginez pas tous les efforts que je dois faire à mon âge pour rester compétitif", déclarait l'Italien, au début de l'hiver. A 40 ans tout rond, il continue de courir après un 8e titre majeur, pour le compte de Yamaha. S'il a sans doute baissé d'un ton en qualification, il reste redoutable sur les 45 minutes d'un Grand Prix face à un coéquipier comme Maverick Viñales. Incliner la M1, la placer au centimètre près, le relever sans cesse, encaisser des gros freinages à répétition… Le MotoGP est un sport d'une exigence physique et technique extrêmes et c'est là tout son mérite de rester au top. Y compris en 2020 puisqu'il possède un contrat pour l'an prochain.

Valentino Rossi (Yamaha Factory) lors des tests à Sepang le 8 février 2019

Sébastien Loeb - WRC

A 44 ans, le nonuple champion du monde a remporté le Rallye d'Espagne en octobre dernier, preuve de son talent intact. Cependant, le plus grand rallyman de tous les temps reste une exception dans un sport où la fatigue se paie immédiatement par une baisse de la concentration capable à tout moment de mener dans un fossé. Le règlement 2019 n'est pas pour lui déplaire : il a vu la distance kilométrique des épreuves se réduire notablement. Ses 45 ans (il les aura le 26 février) ne lui font pas peur et il en a repris pour six rallyes en Mondial avec Hyundai.

Gianluigi Buffon - Football

Gardien est de loin le poste où il est le plus facile de durer en football. La vitesse et la détente se perdent forcément un peu avec l'âge, mais l'expérience permet de compenser dans le placement et la concentration notamment. La longévité de Gianluigi Buffon n'en est pas moins exceptionnelle. Depuis ses débuts professionnels à Parme en 1995, le légendaire "Gigi" a su rester durant près de 25 années au plus haut niveau. Son talent et sa régularité ne sont pas les seules explications du phénomène. Son leadership est encore plus prisé. C'est même la raison majeure qui a poussé le PSG à recruter Buffon l'été dernier. Malgré ses 41 ans.

Tiger Woods - Golf

Le golf n'est pas le sport le plus exigeant du monde. Il n'implique pas une répétition d'efforts intenses comme le football, le tennis ou le cyclisme, entre autres. Il n'est pas non plus de tout repos. Le golf implique d'effectuer des distances assez longues sur un parcours étendu, tout en conservant un maximum de lucidité pour réussir des coups où une précision extrême est requise. Le faire durant plus de vingt ans au plus haut niveau, avec un statut de star mondiale qui dépasse largement le cadre de ce sport et toutes les sollicitations que cela implique, rend la performance encore plus remarquable. Tiger Woods, 43 ans, peut en être fier.

Kelly Slater - Surf

A 47 ans, Kelly Slater s'apprête à disputer la dernière saison de son immense carrière de surfeur professionnel. Légende vivante, l'Américain a décroché 11 titres de champion du monde, un record, le dernier en 2011 à 39 ans. S'il est moins en vue ces dernières années en raison de blessures à répétition, "King Kelly" n'a pas pour autant cessé de gagner depuis qu'il est quadra : vice-champion du monde en 2012 et 2013, il s'est imposé à 9 reprises sur le circuit depuis ses 40 ans, la dernière fois à Tahiti en 2016.

Kelly Slater

Tom Brady - Football américain

A 41 ans, le quarterback des Patriots trône au sommet de son sport, c'est le moins que l'on puisse dire. Le 3 février, il a remporté son sixième Super Bowl, avec New England. Il plane sur la ligue la plus pro du monde et c'est au prix d'une hygiène de vie stricte qu'il peut encore le faire. Si son poste ne requiert pas des efforts intenses prolongés, il demande de l'explosivité. Cependant, il n'a jamais utilisé ses 1,93 m et 102 kg comme des arguments décisifs. Ce qui le fait briller, c'est sa lecture du jeu, qui lui permet d'adresser au moment où il faut ses passes longues. Le célèbre N.12 n'a pas paru aussi constant que les saisons passées mais son expérience fait encore la différence dans les moments importants. Il veut jouer jusqu'à 45 ans environ et il s'en donne les moyens.

Manny Pacquiao - Boxe

A 40 ans, le Philippin garde une motivation intacte. Pro depuis 1995, considéré comme le meilleur boxeur des années 2000, seul champion du monde dans huit catégories de poids différentes, "Pac Man" a défendu avec succès en janvier son titre WBA dit "régulier" des welters face à l'Américain Adrien Broner, dans l'espoir de faire sortir de sa retraite son rival du "combat du siècle", Floyd Mayweather, qui l'avait battu aux points en mai 2015.

Manny Pacquiao

Nasser Al-Attiyah - Rallye raid

A 48 ans, le Qatarien a ajouté cette année un troisième Dakar à sa collection. Champion du Moyen-Orient de WRC, il ne compte qu'un scratch et une 4e place pour meilleurs résultats en Mondial, au Rallye du Portugal en 2012. Néanmoins champion WRC2 en 2014 et 2015, il a poursuivi avec succès dans la voie du rallye-raid, où il faut savoir temporiser et faire parler la connaissance des terrains et de ses pièges. Plus que jamais, le rallye-raid est un exercice de régularité qui lui convient parfaitement.

Gabriele Tarquini - WTCR

Serait-il le champion toutes catégories ? A 56 ans, l'Italien continue de mettre tout le monde d'accord - c'est-à-dire dans ses rétros - sur les circuits de la Coupe du monde des Voitures de Tourisme. En 2018, il a remporté le titre et on ne voit pas encore qui peut l'arrêter.

Par Stéphane Vrignaud, Vincent Bregevin et Rémy de Souza

0
0