Valentino Rossi est du genre rancunier. Même cinq ans plus tard. Dans un entretien accordé au Corriere della Sera, le pilote italien est revenu sur ses frictions avec Marc Marquez à la fin de la saison 2015, qu'il accusait d'arbitrer son duel pour le titre avec Jorge Lorenzo en faveur de ce dernier. Le numéro 46 ne digère toujours pas.
Le pardonner ? C'est impossible
"Le pardonner ? C'est impossible, a-t-il répondu au quotidien italien. Ce qu'il m'a fait, c'est impardonnable. Quand j'y repense, j'ai les mêmes sensations que j'avais à l'époque. Et les années ont passé... C'est difficile que ça change." Toujours dans cette interview, Rossi assure que Marquez "n'est pas le pilote le plus fort qu'il a dû affronter". Un tacle pas vraiment déguisé à celui qui cherche toujours à se remettre d'une blessure à l'épaule.
Grand Prix de Saint-Marin
"L'année dernière j'avais du viagra et cette année, j'ai un bébé" : Rossi dévoile son nouveau casque
IL Y A 3 HEURES
"Est-ce que c'est beau de savoir que Marquez n'est pas là ? Ah ah ha... Il faut une réponse diplomatique : je suis très déçu qu'il ne puisse pas être en piste. S'il guérit, ce que personne ne sait à l'heure actuelle, même pas lui, il reviendra aussi fort qu'avant", a quand même lancé l'Italien, qui ne porte toujours pas dans son coeur son confrère espagnol. Et à vrai dire, il ne s'en cache pas vraiment.
Motocyclisme
Plus de peur que de mal pour Vitali sur la Kawasaki 33 au Bol d'Or
IL Y A 18 HEURES
Grand Prix de Saint-Marin
"J’ai freiné beaucoup trop tard" : Quartararo explique sa chute
IL Y A 19 HEURES