AFP

Pas totalement remis, Néry renonce aux Mondiaux à 2 jours de son entrée en lice

Pas totalement remis, Néry renonce aux Mondiaux à 2 jours de son entrée en lice
Par AFP

Le 11/09/2019 à 22:02Mis à jour Le 11/09/2019 à 22:03

Le retour à la compétition attendra encore pour Guillaume Néry. L'apnéiste français devait prendre part, ce vendredi, aux Mondiaux 2019 AIDA, disputés actuellement à Villefranche-sur-Mer, mais il a annoncé ne pas être encore en "état physique et psychologique pour plonger en grande profondeur" quatre ans après un accident qui a failli lui coûter la vie.

Retour repoussé pour Guillaume Néry. L'apnéiste français, l'un des meilleurs au monde, a annoncé mercredi qu'il renonçait à participer aux Mondiaux 2019 AIDA, disputés actuellement à Villefranche-sur-Mer, alors qu'il devait renouer vendredi avec cette compétition, quatre ans après un accident qui a failli lui coûter la vie.

"C'est avec une grande tristesse que je vous annonce le retrait de ma participation aux Championnats du monde d'apnée AIDA qui se déroulent en ce moment même à Villefranche-sur-Mer", a indiqué Néry sur son compte Instagram. "Pour des raisons personnelles, je ne suis pas en état physique et psychologique de plonger en grande profondeur", a poursuivi l'athlète qui s'entraînait depuis des mois pour ce rendez-vous.

Le plongeur de 37 ans devait prendre part vendredi à son épreuve fétiche, la descente en poids constant sans palme, pour laquelle il a battu 4 records du monde dans sa carrière. Sa meilleure performance est à 126 m.

Absent des Mondiaux depuis 2015

Néry n'avait plus plongé en Championnats du monde depuis septembre 2015 et les Mondiaux à Chypre où il avait frôlé la mort en raison d'une faute de l'organisation qui l'avait envoyé à 139 m de profondeur quand il pensait descendre à 129 m. Une marque mal posée qui aurait pu lui être fatale. Le champion a été victime d'une syncope en remontant, à dix mètres de la surface, et a souffert d'un oedème pulmonaire.

"Il m'a fallu un temps pour digérer. Est-ce que j'ai eu besoin de digérer ou besoin de l'accident pour faire un break et pour faire le point? Ca m'a permis de maturer et de digérer", avait confié Néry à l'AFP le week-end dernier, qui venait à ces Mondiaux "pour redonner de l'espace à ce qui a été ma colonne vertébrale depuis mes 15 ans".

Guillaume Néry, champion d'apnée

Guillaume Néry, champion d'apnéeEurosport

0
0