AFP

La réponse de Bernard

La réponse de Bernard
Par AFP

Le 13/08/2010 à 18:24Mis à jour Le 13/08/2010 à 18:54

Dans le doute après le relais, Alain Bernard a répondu de brillante manière en conservant son titre continental sur 100m libre en 48.49. Une réaction de grand champion. William Meynard complète le triomphe français en décrochant le bronze du 100m de l'épreuve reine, derrière le Russe Evgeny Lagunov.

Alain Bernard n'avait plus gagné de titre depuis le plus beau de sa carrière, sur 100 m libre en août 2008 aux jeux Olympiques de Pékin. C'est désormais de l'histoire ancienne après un 100m des championnats d'Europe parfaitement maîtrisé par le Français.

A Budapest, le champion d'Europe en titre a conservé sa couronne sur la distance reine pour 3 petits centièmes (48.49) devant le Russe Evgeny Lagunov (48.52) et un autre Tricolore Williams Meynard (48.56). Entraîné depuis 10 ans par Denis Auguin, Alain Bernard a décroché son premier grand titre lors des Championnats d'Europe en 2008 à Eindhoven où il avait coiffé les couronnes sur 50 m et 100 m nage libre, avec trois records du monde à la clé.

En plein doute après son relais 4x100 m libre raté lundi, Bernard a remis les pendules à l'heure sans trembler. A voir l'explosion de joie de l'Antibois à l'arrivée, on peut mesurer à quel point il a dû gamberger ces derniers jours. Son soulagement est à la hauteur de sa performance. En 2009, il a échoué à remporter le seul titre qui manque à son palmarès, celui de champion du monde. Dans le bassin de Rome, il avait terminé deuxième derrière le Brésilien Cesar Cielo.

Meynard, qui a également participé au relais, a décroché la médaille de bronze pour sa première finale internationale individuelle. Il avait honoré sa première sélection en équipe de France l'année dernière aux Mondiaux de Rome avec une participation au relais 4x100 m libre, qui s'était classé troisième.

Grâce à Bernard, 27 ans, et Meynard 23 ans, la France compte 15 médailles depuis le début de la compétition, dont 6 en or.

0
0