AFP

Un (petit) goût d'inachevé

Un (petit) goût d'inachevé
Par Eurosport

Le 09/08/2010 à 16:28Mis à jour Le 09/08/2010 à 19:10

L'équipe de France a décroché ses deux premières médailles aux Championnats d'Europe lundi. Mais si l'or conquis à seulement 18 ans par Yannick Agnel sur 400m devant Paul Biedermann a valeur d'exploit, la deuxième place des relayeurs tricolores sur le 4x100m libre a quelque peu déçu.

LES FINALES DU JOUR

4 X100M NAGE LIBRE MESSIEURS: Nouvelle frustration

Nouvelle frustration pour l'équipe de France. Une fois de plus favorite sur le papier, une fois de plus battue dans le bassin. Certes, les Tricolores ont décroché la médaille d'argent, mais c'et bien l'or qu'ils étaient venus chercher en Hongrie. Aux Jeux Olympiques en 2008, les Français avaient terminé deuxièmes derrière les Américains et aux Mondiaux 2009, troisièmes, surpris par les Russes. Grands favoris de l'épreuve alors que la France compte dans ses rangs plusieurs des meilleurs sprinters du monde en termes de chronos, les Français n'arrivent toujours pas à gagner.

Pourtant, dans la matinée, Amaury Leveaux, Boris Steimetz, Meynard et Gilot avaient placé l'équipe dans les meilleures conditions en réalisant le meilleur temps des séries (3:13:12). Mais en finale, rien ne s'est passé comme prévu. Après un bon premier 50, Fabien Gilot a vu fondre sur lui le Russe Evgeny Lagunov, auteur de la meilleure perf' mondiale 2010 en 48.24. Les Bleus ont toujours nagé derrière les Russes et Alain Bernard, sans énergie dans le dernier relais, n'a rien pu faire face à Daniil Izotov. La Russie s'impose en 3:12.46, loin devant les Français (3:13.29), soit un moins bon temps qu'en séries. Troisième place pour la Suède en 3:15.07.

400M NAGE LIBRE MESSIEURS: La sensation Agnel

En 3:46.17, nouveau record de France, Yannick Agnel a décroché son premier grand titre dès sa première grande finale, en devançant l'Allemand Paul Biedermann et le Hongrois Gergo Kis. Le Niçois améliore le chrono qu'il avait réussi le 14 juillet dernier à Helsinki, lors des Championnats d'Europe juniors (3:46.26). En luttant dans les derniers mètres, Agnel a conservé 13 centièmes d'avance sur l'Allemand, tenant du titre, champion du monde et détenteur du record du monde (3:40.07), tandis que Kis est plus loin (3:48.14). Sébastien Rouault, le deuxième Français de cette finale, a pris la 5e place (3:48.84).

400M 4 NAGES DAMES: Miley, première !

Deux médailles pour la Grande-Bretagne lors de cette première journée. Comme la France et l'Allemagne, les Britanniques une médaille d'or et une autre en argent. Ce titre, ils le doivent à Hannah Miley, qui a décroché sa première grande victoire internationale en remportant le 400m 4 nages en 4.33.09, devant les Hongroises Katinka Hosszu (4:36.43) et Zsuzsanna Jakabos (4:37.92).

4X100m NAGE LIBRE DAMES: Les Allemandes en or

La France, avec un relais composé de Camille Muffat, Aurore Mongel, Ophélie Cyrielle-Etienne et Coralie Balmy, a pris la 7e place (3:40.17), loin, très loin de la bagarre pour la victoire et même pour le podium. Le titre est revenue aux Allemands. En 3.37.72, Daniela Samulski, Silke Lippok, Lisa Vitting et Daniela Schreiber, qui a réussi une belle remontée, ont devancé les Britanniques Amy Smith, Francesca Halsall, Jessica Sylvester, Joanne Jackson (3:38.57). Josefin Lillhage, Therese Alshammar, Sarah Sjoeström et Gabriella Fagundez ont pris la troisième place (3:38.81). Les Françaises avaient pris la 3e place en 2006, à Budapest alors que le dernier titre européen des Bleues remonte à 2004.

______________________________________________________________________________________________________________

LES AUTRES COURSES

50M DOS: Festival de Lacourt

Camille Lacourt a battu le record de France, réalisant le meilleur temps des qualifiés (52.58), lundi à Budapest. L'ancien record était détenu par Jérémy Stravius (53.16) depuis le 23 avril 2009 lors des Championnats de France de Montpellier. "Je suis super content. J'ai augmenté la cadence par rapport à ce matin (en série) où j'avais relâché dans les 25 derniers mètres. Mais l'objectif c'est le titre, même si les 7 autres (finalistes) veulent la même chose. La Marseillaise pour Agnel (entonnée quelques minutes avant sa course) m'a donné des frissons et j'espère l'entendre (mardi)," a expliqué Lacourt. Lacourt et Stravius, qui a également remporté sa demi-finale (53.47), ont réalisé les deux meilleurs temps des qualifiés et figurent parmi les favoris pour la finale de mardi.

50M PAPILLON: Bousquet au point

Bonne journée pour Frédérick Bousquet. Déjà satisfait de sa longueur de bassin le matin lors des séries, il est monté en puissance lors des demi-finales l'après-midi. En 23.30, le recordmdan de France (22.84) a signé la deuxième meilleure performance mondiale de la saison, derrière... Rafael Munoz Perez, qui l'a devancé dans la seconde demi-finale en s'imposant en 53.15. Le titre pourrait se jouer entre les deux hommes mardi lors de la finale. Bousquet, en tout cas, était particulièrement content de son chrono.

50M BRASSE: DUBOSCQ SANS SOUCI

Hughes Duboscq s'est qualifié pour la finale du 50m brasse en remportant sa course en 1:00.54, Le Français réalise le 2e chrono des demi-finales derrière le Norvégien Alexander Dale Oen qui a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en passant sous la minute lors de la 2e course (59.29).

0
0