AFP

Yannick Agnel et Jérémy Stravius qualifiés sur 200m libre, Camille Muffat aussi

Agnel résiste à Stravius
Par Eurosport

Le 14/04/2013 à 18:29Mis à jour Le 14/04/2013 à 20:28

Yannick Agnel a remporté le 200 mètres nage libre aux championnats de France de natation (Rennes) dimanche en 1'45"48, devant Jérémy Stravius en 1'45"61. Les deux hommes sont qualifiés pour les mondiaux de Barcelone (19 juillet-4 août)

Yannick Agnel sera bien à Barcelone, du 19 juillet au 4 août, pour disputer les Mondiaux. Mais le champion olympique aura lutté pour décrocher son billet. Seulement 6e des séries samedi matin, en raison d'une gastro-entérite, le Niçois s'était repris en demi-finales avant de s'imposer en 1’45’’48, devant Jérémy Stravius en 1’45’’61. Seulement 13 centièmes d’écart donc entre le nageur européen de l’année 2012 et Stravius, l’homme de ces championnats de France. Malgré la rude bataille dans les derniers mètres, la hiérarchie a été respectée.

A 20 ans, Agnel décroche ainsi son deuxième billet pour les Mondiaux 2013 de Barcelone, après celui du 100 m libre, malgré sa décevante 2e place derrière William Meynard vendredi. Stravius, lui, repart de ces Championnats avec quatre titres sur 50 m et 100 m dos, 200 m 4 nages - record de France à la clé - et 100 m papillon, dimanche en 52’’04, 2e meilleure performance mondiale 2013. "Ça aurait été magique de battre le champion olympique, a commenté Stravius, qui ne nagera ni le 100 m papillon ni le 200 m libre à Barcelone. Mais j'aurais aussi profité de sa petite gastro, ça n'aurait pas eu autant de valeur que s'il avait été en forme. Je savais à quel niveau je pouvais nager. Ce temps me correspond mieux, j'ai pris ma place pour le relais, c'est bien".

Camille Muffat, 3 tickets gagnants

Chez les femmes, Camille Muffat a une fois de plus impressionné. La triple médaillée olympique a tout bonnement signé la meilleure performance mondiale de la saison sur le 200 mètre nage libre, en 1’55’’48. Une belle performance pour la Niçoise de 23 ans (rappelons-le vice-championne olympique de la distance) qui a amélioré de 21 centièmes la précédente MPM, qu'elle avait elle-même établie la veille en demi-finale (1’55’’69). Sa partenaire d'entraînement Charlotte Bonnet (1’57’’36) s’est elle aussi qualifiée, juste devant Coralie Balmy, 3e (1’58 ‘’35).

Camille Muffat est une nageuse polyvalente. En plus de son excellent chrono sur le 200 mètres, elle s'est également illustrée sur deux autres catégories, le 400 mètres (4'04''16) et le 100 mètres (53''61) nage libre. La jeune femme n'était de prime abord pas certaine de vouloir disputer le 100 mètres, craignant la répétition des efforts. Elle qui affectionne plutôt le 400 mètres a finalement remporté avec brio la distance du 100 mètres, qu'elle ne disputait "que" pour améliorer sa vitesse. Elle sera donc engagée sur les trois catégories aux Mondiaux.

0
0