AFP

Agnel a gagné son pari

Agnel a gagné son pari
Par Eurosport

Le 22/03/2012 à 22:52Mis à jour Le 23/03/2012 à 00:09

Champion de France du 100m et du 200m, Yannick Agnel est le grand vainqueur des Championnats de France de Dunkerque. Début mars, le Nîmois avait annoncé qu'il renonçait au 400m pour privilégier le travail sur la distance reine. Pour l'instant, sa décision est difficilement critiquable.

Fabrice Pellerin peut bomber le torse. Jusqu'à présent, les deux principaux nageurs du coach de Nice ne l'ont pas déçu une seule seconde. Si Camille Muffat a impressionné sur 200m et 400m, avec deux titres, deux records de France, et donc deux visas olympiques, Yannick Agnel a confirmé à son tour qu'il était bien le nouveau patron du sprint français. Après avoir brillé sur 200m, le Nîmois de 19 ans a provoqué un tremblement de terre sur l'épreuve reine. Vainqueur de la finale du 100m en 48"02, nouveau record personnel, Agnel a obtenu un deuxième billet individuel pour Londres. Une performance qui confirme que ses récents choix de carrière étaient les bons.

Le plan de route a été suivi à la lettre : "Je devais passer plus vite qu'hier aux 50m. Puis, il fallait faire un bon virage et baisser la tête dix mètres avant l'arrivée pour éviter les vagues". Et de poursuivre : "Je suis vraiment soulagé. J'ai mes deux tickets. Le pari est réussi", s'est satisfait le nouveau leader de la natation tricolore qui quittera Dunkerque ce vendredi. Dernièrement, Agnel a fait le choix de privilégier la distance reine, au détriment du 400m. "Je n'étais pas vraiment motivé pour cette distance. Tout au long de l'année, le 400m était là par défaut. Il n'y avait pas de motivation particulière, comparé au 100 et au 200m", a-t-il avoué au micro d'Eurosport, dans le talk-show Histoires d'eau.

0
0