LES FINALES DE VENDREDI
. 200M DOS: LOCHTE INTOUCHABLELE PODIUM: 1. Lochte (EU) 1:52.96 - 2. Irie (Jap) 1:54.11 - 3. Clary (EU) 1:54.69
Peu avant d'obtenir un quatrième titre avec ses collègues du relais 4x200 (voir ci-dessous), Ryan Lochte avait conquis une troisième médaille d'or individuelle. Il a devancé dans cette finale le Japonais Ryosuke Irie, médaillé de bronze sur 100m, et son compatriote américain Tyler Clary. Lochte, champion olympique en titre, champion du monde en 2007 et médaillé de bronze en 2009, n'a laissé aucune chance à ses adversaires, vite dépassés par son rythme. Il succède au palmarès à son compatriote Aaron Peirsol, quadruple champion du monde, qui a pris sa retraite. Lochte était devenu jeudi le premier à battre un record du monde en grand bassin depuis la disparition des combinaisons, au 1er janvier 2010, sur 200 m 4 nages.
Mondiaux Shanghai
Lochte, l'or et la manière
28/07/2011 À 15:08
___________________________________________________________________________________________________________
. RELAIS 4x200M MESSIEURS: LES ETATS-UNIS, LOGIQUEMENTLE PODIUM: 1. Etats-Unis 7:02.67 - 2. France 7.04.81 - 3. Chine 7:05.67
Les Etats-Unis, doubles champions olympiques en titre, ont été à la bagarre avec les Français (Agnel, Mallet, Stravius, Gilot), encore tout jeune relais, mais la star de ces Mondiaux, Ryan Lochte, a creusé l'écart sur le dernier relais. Parti en deuxième position, il a fait la différence au virage au 100 m pour passer le Français Fabien Gilot. Lochte a glané sa 4 médaille d'or de la compétition après celle sur 200m, 200m 4 nages et 200m dos, pour un total de 5 médailles avec le bronze sur le relais 4x100 m libre. Michael Phelps a remporté de son côté sa 4e médaille des Mondiaux 2011 et la 2e en or après celle sur 200 m papillon. Phelps et Lochte ont été des trois campagnes précédentes sur le relais 4x200 m libre. La France n'était jamais montée sur le podium mondial en grand bassin dans un relais 4x200.
___________________________________________________________________________________________________________
. 100M LIBRE DAMES: LA FINALE SURPRISELE PODIUM: 1. Herasimenia (Blr) 53.45 - 1. Ottesen (Dan) 53.45 - 3. Kromowidjojo (PB) 53.66
Comme Camille Lacourt et Jérémy Stravius sur 100m dos, la finale du 100m libre dames a consacré deux championnes. La Bélarusse Aliaksandra Herasimenia et la Danoise Jeanette Ottesen sont devenues championnes du monde en terminant premières ex aequo en 53.45. La Britannique Francesca Halsall, vice-championne du monde 2009, a même dû partager la 4e place avec la Néerlandaise Femke Heemskerk, qui a terminé dans le même temps en 53.72. Une grosse déception pour Halsall, considérée comme la favorite. Herasimenia, qui a explosé son record personnel, et Ottesen succèdent à l'Allemande Britta Steffen, qui a estimé qu'elle n'avait aucune chance de s'imposer après avoir réussi un temps modeste en qualifications et a préféré quitter Shanghai.
___________________________________________________________________________________________________________
. 200M BRASSE MESSIEURS: GYURTA ECOEURE KITAJIMALE PODIUM: 1. Gyurta (Hon) 2:08.41 - 2. Kitajima (Jap) 2:08.63 - 3. Vom Lehn (PB) 2:09.06
Superbe finish dans cette finale. Parti comme une bombe, Kosuke Kitajima a longtemsp été en avance sur les temps de passage du record du monde. C'était encore le cas aux 150m. Mais dans la dernière longueur, le Japonais a coincé. Il a vu fondre sur lui Daniel Gyurta, qui a beaucoup mieux géré sa course. Au terme d'un sprint de folie, le Hongrois est venu dépasser Kitajima dans les cinq derniers mètres. Il s'impose d'un peu plus de deux dixièmes. Le bronze est revenu à l'Allemand Christian Vom Lehn. Gyurta avait coiffé sa première couronne mondiale en 2009 à Rome en l'absence de Kitajima, qui avait choisi de faire une pause après les JO 2008, où il a été sacré sur 100m et 200m brasse. Mais Kitajima a prouvé qu'il était de retour.
___________________________________________________________________________________________________________
. 200M BRASSE DAMES: SONI, PREMIERELE PODIUM: 1. Soni (EU) 2:21.47 - 2. Efimova (Rus) 2:22.22 - 3. McCabe (Can) 2:24.81
Championne olympique en titre, Rebecca Soni a décroché son tout premier titre mondial sur 200m brasse. Au-dessus du lot pendant trois longueurs, l'Américaine a souffert dans les 50 derniers mètres. Mais elle avait une telle marge que le retour de la Russe Yuliya Efimova ne l'a pas menacé. Soni, 24 ans, a glané le seul titre mondial qui lui manquait. Elle a été sacrée sur 100 m brasse aux Mondiaux-2009, une couronne qu'elle a conservée à Shanghai. Sur 200 m brasse, elle n'avait jamais fait mieux que 4e aux Championnats du monde en 2009. Efimova remporte elle sa première grande médaille sur la distance alors que la Canadienne Martha McCabe, troisième, s'offre également son premier grand podium.
Mondiaux Shanghai
Une équipe, une vraie
01/08/2011 À 05:40