Hunter Armstrong a établi un nouveau record du monde du 50 m dos, en nageant la distance en 23''71, lors des sélections américaines pour les championnats du monde de natation, jeudi à Greensboro, en Caroline du Nord. Armstrong, 21 ans, médaillé d'or olympique à Tokyo avec le relais 4×100 m quatre nages, a effacé des tablettes la précédente marque référence de 23''80 établie par le Russe Kliment Kolesnikov, lors des championnats d'Europe à Budapest le 18 mai 2021.
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre une année complète de sport !
"Je ne sais pas quoi dire, honnêtement. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu et je suis aux anges en ce moment", a déclaré, estomaqué, Armstrong, après avoir logiquement validé sa qualification pour les prochains Mondiaux qui se tiendront également dans la capitale hongroise du 18 juin au 3 juillet. Caeleb Dressel, sept fois médaillé d'or olympique, a lui composté son billet pour le 100 m papillon, après le 100 m libre et le 50 m papillon.
Championnats du monde
Reymond décroche l'argent sur le 25 km en eau libre
IL Y A 18 HEURES
L'Américain, qui avait établi le record du monde du 100 m papillon (49''45) en remportant l'or olympique à Tokyo l'année dernière, a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en 50''01 dans les séries, avant de remporter la finale en 50''20. Il a devancé Michael Andrew (50''88) qui a également assuré sa présence aux Mondiaux, avant d'également se qualifier pour le 50 m brasse, en battant le record des Etats-Unis en 26''52. Chez les femmes, Torri Huske a remporté le 100 m papillon féminin en 56''28, établissant elle aussi la MPM de l'année.
Championnats du monde
Le podium se refuse encore à eux : Olivier et Muller échouent à la 4e place
HIER À 16:56
Championnats du monde
Van Rouwendaal sacrée sur 10 km, Muller quatrième
HIER À 09:45