Deux jours après s'être approchée à 33/100e du record du monde du 200 m de l'Italienne Federica Pellegrini, Ariarne Titmus (21 ans) a nagé dimanche le 400 m en 3 min 56 sec 40/100e, effaçant la précédente meilleure marque de Katie Ledecky (3:56.46), établie aux Jeux de Rio en 2016.

Ledecky effacée des tablettes

Championnats du monde
Reymond décroche l'argent sur le 25 km en eau libre
IL Y A 14 HEURES
"Je n'aurais jamais pensé faire cela, pouvoir nager plus vite qu'aux sélections olympiques et qu'aux Jeux olympiques", a commenté la nageuse après sa course. Titmus a amélioré de près de 3/10e de secondes (3:56.69) son record personnel qu'elle avait établi dans les eaux de Tokyo en finale du 400 m, terme d'une explication somptueuse et haletante jusqu'au bout avec Katie Ledecky.
Elle avait fini par arriver en tête, pour le plus grand bonheur de son entraîneur, dont les images de célébration en bord de bassin avaient fait le tour des réseaux sociaux. Nouvelle star annoncée de la natation mondiale à seulement 20 ans, elle avait doublé la mise avec l'or sur 200 m, mettant au pas la concurrence. "Terminator", son surnom en référence à Arnold Schwarzenegger, était rentrée du Japon avec en plus l'argent du 800 m et le bronze du 4x200 m.

La recette : "simplement aller à l'entraînement sans pression et apprécier le sport"

"Mon Dieu, j'ai tellement aimé la natation ces six derniers mois, simplement aller à l'entraînement sans pression et apprécier le sport", a-t-elle ajouté. Cette saison, elle a décidé de faire l'impasse sur les Championnats du monde de Budapest (18-25 juin), où elle ne défendra pas sa couronne sur 400 m conquise en 2019 à Gwangju (Corée du Sud), pour se concentrer sur les Jeux du Commonwealth à Birmingham (29 juillet-3 août), où elle sera l'une des principales attractions.

-

Crédit: Getty Images

Championnats du monde
Le podium se refuse encore à eux : Olivier et Muller échouent à la 4e place
HIER À 16:56
Championnats du monde
Van Rouwendaal sacrée sur 10 km, Muller quatrième
HIER À 09:45