From Official Website

Mitsubishi déserte

Mitsubishi déserte
Par Eurosport

Le 04/02/2009 à 13:45Mis à jour

Mitsubishi Motors a annoncé mercredi son retrait total des compétitions de rallye, à commencer par le Dakar, qu'il a remporté 12 fois. Stéphane Peterhansel, Luc Alphand, Hiroshi Masuoka et Nani Roma n'ont plus de volant et la question se pose maintenant d

Après vingt-six ans d'assiduité ininterrompue aux rallyes-raid et au Dakar en particulier, Mitsubishi Motors a décidé mardi de ne plus engager d'équipe officielle dans les compétitions, en raison de la crise économique mondiale qui a grevé sérieusement ses résultats financiers.

"La soudaine détérioration de l'économie mondiale oblige notre entreprise à surveiller plus étroitement ses ressources" , a expliqué le groupe dans un communiqué. Le constructeur japonais prévoit un déficit net de ses comptes sur l'année en cours, arrêtés au 31 mars 2009, à 60 milliards de yens soit 500 millions d'euros.

Depuis le 5 décembre dernier, c'est donc l'hémorragie dans la représentation sportive japonaise. Honda avait annoncé ce jour là son retrait de la Formule 1, suivi de près par Subaru et Suzuki en WRC et Kawasaki en MotoGP. Honda pourrait formaliser prochainement sa sortie de toutes les compétitions mondiales moto exceptée le MotoGP.

L'édition 2009 avait d'ailleurs tourné au fiasco, avec une seule victoire d'étape pour l'Espagnol Nani Roma et les abandons prématurés des autres trois équipages emmenés par les Français Stéphane Peterhansel et Luc Alphand et le Japonais Hiroshi Masuoka, tous avant vainqueurs.

"C'est une surprise", a commenté le directeur du Dakar, Etienne Lavigne, pour l'AFP. "Rien ne nous laissait penser à ce retrait, a poursuivi le directeur du Dakar. On l'a appris mardi. Dominique Serieys est même venu en personne nous le dire"."Le Dakar a déjà connu des départs d'écuries, comme Peugeot et Citroën" , a rappelé Etienne Lavigne. "Evidemment, je souhaite une vraie course. Je souhaite que le Dakar reste attractif. Dans le contexte économique global actuel, on est dans l'expectative".

Ayant (enfin) atteint son objectif de gagner le Dakar, en 2009, Volkswagen avait engagé une réflexion sur l'opportunité de poursuivre son implication dans l'épreuve, étant tenté par la future réglementation -encore flou- du WRC, basé exclusivement sur des S2000 après partir de 2011. Ce retrait de Mitsubishi pourrait bien accélérer son départ, dépourvu d'adversaire "d'usine".

From Official Website

0
0