Il fallait un match de rêve. Il est arrivé. Ce samedi, les Bleues ont réussi l'exploit de battre la Grande-Bretagne dans une demi-finale débridée (26-19) pour se qualifier pour la finale. Elles défieront la Nouvelle-Zélande pour rêver d'or.
Le sélectionneur David Courteix n'avait opéré qu'un seul changement pour cette demi-finale : la titularisation de Coralie Bertrand à la place de Chloé Pelle, qui prenait place sur le banc. Bertrand était d'ailleurs sollicitée aussitôt sur le coup d'envoi. Dès la première minute de jeu, les Bleues pressaient les Anglaises via un plaquage autoritaire de Séraphine Okemba. La capitaine Fanny Horta servait Anne-Cécile Ciofani qui marquait en bout de ligne. Sur l'action suivante, Camille Grassineau perçait, et Okemba concrétisait. 14-0 après trois minutes de jeu, les Tricolores signaient l'entame parfaite.
Tokyo 2020
Horta : "Se remettre mutuellement la médaille, c'était un moment fort"
03/08/2021 À 08:07
Les Anglaises répondaient par un essai de Jasmine Joyce, sanctionnant une montée un peu cavalière de Fanny Horta. Ciofani répliquait par une magnifique prise du coup d'envoi dans les airs, Okemba navigait, puis Ulutule tapait au pied à suivre pour trouver Coralie Bertrand qui marquait le troisième essai des Bleues (21-7). Juste avant la pause, Joyce profitait d'un oubli de la défense tricolore sur les extérieurs pour signer un doublé. 21-12 à la mi-temps, donc.

Ciofani (re)frappe d'emblée

Dès la reprise, les Bleues récupéraient la balle grâce à un en-avant des Anglaises et Ciofani frappait d'emblée pour marquer le quatrième essai de son équipe. Izar et Guérin faisaient leur entrée sur le terrain à la place de Horta et Ciofani, et les Anglaises continuaient leur forcing dans le camp bleu.
Un forcing qui allait finir par payer, puisque l'Ecossaise Anna Smith marqua derrière une mêlée. 26-19, tout (ou presque), était à refaire à moins de deux minutes de la fin.
Les Bleues concédaient trois fautes coup sur coup, et les Anglaises redemandaient une mêlée. Ciofani remplaçait Okemba à moins d'une minute de la fin du match. L'arbitre portugais accordait une dernière pénalité aux Anglaises, mais ces dernières n'en profitaient pas. A moins de sept secondes de la fin, les Bleues récupéraient le ballon sur une dernière pénalité gagnée par Camille Grassineau et Jade Ulutele éjectait le ballon en dehors du terrain. Les filles pouvaient exulter : elles venaient de rejoindre la Nouvelle-Zélande en finale, et s'assurer à minima une médaille d'argent olympique. Rendez-vous à 11 heures du matin heure française pour supporter nos Bleues !
Tokyo 2020
Le haka des Néo-Zélandaises pour fêter l'or olympique
02/08/2021 À 13:19
Tokyo 2020
Fanny Horta, capitaine des bleues médaillées d’argent : "On peut être fier de cette équipe"
31/07/2021 À 14:50