Getty Images

Alexis Pinturault remporte le combiné alpin devant Peter Fill et Kjetil Jansrud

Irrésistible, Pinturault termine 2017 avec la manière
Par Eurosport

Le 29/12/2017 à 15:34Mis à jour Le 29/12/2017 à 17:03

BORMIO - Alexis Pinturault finit 2017 avec la manière. Le Français s'est imposé, vendredi en Italie, lors du combiné alpin de Bormio devant Peter Fill (+0"42) et Kjetil Jansrud (+0"45). C'est son deuxième succès de la saison après le géant de Val d'Isère au début du mois.

Alexis Pinturault n'a pas laissé passer sa chance. Idéalement placé après la descente, le Français a réalisé la manche de slalom qu'il fallait (meilleur chrono) pour remporter le premier combiné de l'hiver, ce vendredi à Bormio. Il s'est imposé devant Peter Fill (+0''42) et Kjetil Jansrud (+0''45). Il s'agit de la 21e victoire de sa carrière et de la deuxième de la saison après le géant de Val d'Isère. À quelques semaines des JO de Pyeongchang, le double tenant du titre du petit globe confirme qu'il est bien le patron du combiné.

Désormais vainqueur de sept des douze derniers combinés en Coupe du monde, Pinturault a sans doute fait le plus dur dès la descente. Classé au 19e rang à 1''65 de Dominik Paris, il a parfaitement limité la casse sur les spécialistes de la vitesse. Tout en s'offrant une marge confortable sur les meilleurs slalomeurs. Ils n'étaient d'ailleurs pas nombreux, Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen étant notamment absents. Lucas Aerni était bien présent. Mais il n'est pas parvenu à s'insérer dans le top 30 de la descente (41e, +3''23), héritant ainsi d'un dossard impossible lors du slalom, où il a finalement abandonné.

Pinturault se replace au général

Si ses problèmes d'irrégularité restent encore à régler en slalom, Pinturault n'a cette fois pas vacillé entre les piquets. Il a signé une manche solide, sans erreur, pour prendre la tête avec plus d'une seconde d'avance sur Martin Cater (6e) Personne ne semblait alors pouvoir le priver de la victoire. Mais il fallait encore attendre le passage des meilleurs descendeurs.

Une bonne pointe d'inquiétude est apparue avec le passage de Jansrud, qui n'a lâché que 1''13 lors du slalom. Avec une performance semblable, Peter Fill, Dominik Paris ou Matthias Mayer pouvaient passer devant le Français. Mais il n'en a rien été. Deux autres Tricolores ont marqué des (petits) points : Maxence Muzaton (25e, +2''90) et Victor Muffat-Jeandet (26e, +2''94).

Avec ce succés, Pinturault se replace au 5e rang du classement général. Il fait une opération intéressante en pointant à 147 points de Marcel Hirscher. Une journée vraiment parfaite pour le Français.

Alexis Pinturault lors du combiné de Bormio

Alexis Pinturault lors du combiné de BormioGetty Images

0
0