Panoramic

Ça en devient banal, Lindsey Vonn finit toujours par se relever

Ça en devient banal, Vonn finit toujours par se relever

Le 21/01/2017 à 18:03Mis à jour Le 22/01/2017 à 10:45

GARMISCH-PARTENKIRCHEN - Victorieuse de la descente samedi, Lindsey Vonn est déjà de retour au premier plan, seulement deux mois et demi après une fracture du bras. L'Américaine n'en est pas à son coup d'essai. Sa carrière est émaillée de blessures suivies de come-back retentissants. Comme si rien ne pouvait l'arrêter.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Un champion se mesure d'abord à son palmarès. Celui de Lindsey Vonn est immense. Championne olympique, double championne du monde et quadruple lauréate du gros globe, l'Américaine est, avec 77 succès, la skieuse la plus prolifique de l'histoire de la Coupe du monde. À neuf longueurs du record de son homologue masculin, la légende Ingemar Stenmark. Son tableau de chasse est d'autant plus remarquable que la carrière de la skieuse de Vail, 32 ans, est tout sauf un long fleuve et tranquille.

Comme beaucoup, mais sans doute un peu plus que les autres, elle a eu son lot de coups durs. Mais elle a toujours su rebondir. Et rapidement, très souvent. Retour sur les grosses blessures dont a su se relever Lindsey Vonn, véritable Phénix qui a parfait sa réputation en remportant la descente de Garmisch-Partenkirchen samedi. Seulement deux mois après une fracture de l'humérus.

16 février 2007 : Premier coup d'arrêt

Sa blessure : déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit.

Où ça ? En enfourchant un piquet lors d'un entrainement de slalom aux Mondiaux d'Are, où elle vient de décrocher les deux premières médailles de sa carrière (argent en descente et super-G). Saison terminée.

Son retour : Devenue Lindsey Vonn après son mariage à l'intersaison, l'ex-Lindsey Kildow retrouve la victoire dès sa 4e course. Elle remporte la descente de Lake Louise (1er décembre 2007), lançant ainsi un hiver marqué par six succés et le gain de ses premiers globes (descente et général).

Lindsey Vonn pose avec les globes du général et de la descente de la saison 2007-2008. Ce sont les premiers de sa carrière.

Lindsey Vonn pose avec les globes du général et de la descente de la saison 2007-2008. Ce sont les premiers de sa carrière.AFP

5 Février 2013 : Polémique à Schladming

Sa blessure : rupture du ligament antérieur et du ligament collatéral du genou droit, le tout assorti d'une fracture du plateau tibial.

Où ça ? Lors du super-G des Mondiaux de Schladming, longtemps perturbé par un épais brouillard. L'Américaine critique vivement les organisateurs à qui elle impute la responsabiltié de sa blessure. La voilà forfait dès la première course des Mondiaux. Mais aussi pour le reste de la saison.

Son retour : raté (voir plus bas).

19 novembre 2013 : Rechute fatale pour Sotchi

Sa blessure : déchirure partielle du ligament croisé antérieur de son genou droit.

Où ça : À l'entraînement, juste avant le début de l'hiver. Mais elle ne tire pas un trait sur sa saison. Pas tout de suite. Décidée à défendre son titre olympique en descente à Sotchi, elle dispute trois courses. Les résultats vont crescendo (40e, 11e puis 5e). Mais elle abandonne à son quatrième essai, lors de la descente de Val d'Isère. La mort dans l'âme, elle annonce le 7 janvier 2014 la fin de sa saison.

Son retour : Après un printemps et un été à se reconstruire, elle fait mouche dès sa deuxième course de reprise. Huitième de la première descente à Lake Louise, elle s'impose dès le lendemain dans la station canadienne, le 6 décembre 2014. Le premier des huit succès d'une saison où elle enlèvera le petit globe en descente et super-G.

27 Février 2016 : La tuile andoranne

Sa blessure : triple fracture plateau tibial au niveau de la jambe gauche.

Son retour : différé (voir plus bas).

10 novembre 2016 : Dernier contre-temps

Sa blessure : fracture du bras droit.

Où ça ? À l'entraînement, quelques semaines avant le début de l'hiver.

Vidéo - La victoire de Vonn à Garmisch

02:15
0
0