Eurosport

Gros et petits globes, les Bleus ont tout perdu jeudi

Gros et petits globes, les Bleus ont tout perdu jeudi

Le 12/03/2020 à 12:22Mis à jour Le 12/03/2020 à 13:15

Le couperet est tombé sur la saison de ski alpin. Après les finales de Cortina, les deux dernières épreuves de l'hiver, à Kranjska Gora, ont également été annulées ce jeudi. Un gros coup dur pour les Français Alexis Pinturault et Clément Noël, qui voient s'envoler trois opportunités de remporter des globes, le grand et deux petits en slalom et géant.

Classement général : A une course près

Il y a une semaine, Alexis Pinturault était en tête du classement général de la coupe du monde. Une prise de pouvoir au meilleur moment, grâce à sa razzia à Hinterstoder. Malgré l'annulation des finales de Cortina d'Ampezzo, le Français gardait son destin en mains. Il restait à disputer deux épreuves de vitesse à Kvitfjell, une descente et un super-G, et deux courses techniques à Kranjska Gora, un géant puis un slalom. Equitable.

Sur ces quatre épreuves, une seule aura eu lieu : la descente, en Norvège, samedi dernier. Tout aura donc basculé sur cette seule et unique course, la toute dernière d'une saison amputée dans sa partie finale de 11 des 16 dernières courses. 2e de la descente de Kvitfjell, Aleksander Kilde a donc été sacré grâce à cet ultime podium, même s'il ne le savait pas encore. Le Norvégien a repris 54 points de marge sur Alexis Pinturault. Définitivement.

Cette fin en queue de poisson risque de laisser un goût amer au skieur de Courchevel, qui aurait pu devenir le troisième Français à remporter le gros globe de cristal, après Jean-Claude Killy et Luc Alphand. C'est donc Kilde qui ouvre l'ère "post-Hirscher" puisque le géant autrichien avait été sacré ces huit dernières années. Henrik Kristoffersen complète le podium de cet hiver 2020, mais la superbe lutte à trois entre les trois skieurs qui ont globalement dominé la saison s'achève d'une manière bien frustrante.

Alexis Pinturault paie au final son manque de constance. Car personne n'a gagné autant que lui. Vainqueur à six reprises, le Français s'est davantage imposé que Kilde et Kristoffersen réunis. A eux deux, les deux Norvégiens ont compilé quatre succès. Kilde remporte le gros globe de cristal en étant monté une seule fois sur la plus haute marche du podium, lors du Super-G de Saalbach-Hinterglemm.

Aleksander Aamodt Kilde

Aleksander Aamodt KildeGetty Images

SKIEUR PAYS POINTS VICTOIRES PODIUMS
1. Aleksander A. Kilde Norvège 1202 1 7
2. Alexis Pinturault France 1148 6 8
3. Henrik Kristoffersen Norvège 1041 3 9
4. Matthias Mayer Autriche 916 4 8
5. Vincent Kriechmayr Autriche 794 2 5
6. Beat Feuz Suisse 792 2 7
7. Mauro Caviezel Suisse 669 0 5
8. Kjetil Jansrud Norvège 665 1 2
9. Thomas Dressen Allemagne 602 3 6
10. Loïc Meillard Suisse 579 1 3

Géant : A six points près

Pour Alexis Pinturault, c'était l'autre enjeu de ce dernier week-end de la saison : outre le gros globe, évidemment le plus important, il pouvait espérer rafler également la mise en géant. Revenu à seulement six points d'Henrik Kristoffersen après son succès à Hinterstoder, Pintu était un des quatre skieurs à pouvoir chaparder le petit globe de la spécialité. La lutte s'annonçait magnifique samedi entre le Norvégien et le Français, mais aussi avec le Croate Filip Zubčić et le Slovène Žan Kranjec.

Ces quatre-là se tenaient en seulement trente points. Un peu comme au classement général, Pinturault peut se mordre les doigts d'avoir manqué d'un soupçon de régularité supplémentaire. Vainqueur à trois reprises (Sölden, Garmisch, Hinterstoder), il est le seul à s'être imposé plus d'une fois en géant cet hiver. Mais ses trois victoires sont aussi... ses trois uniques podiums dans la discipline. Pour lui, ce fut souvent tout ou rien en géant. A l'inverse, Henrik Kristoffersen a grimpé à quatre reprises sur la boite dans cette discipline.

SKIEUR PAYS POINTS VICTOIRES PODIUMS
1. Henrik Kristoffersen Norvège 394 1 4
2. Alexis Pinturault France 388 3 3
3. Filip Zubčić Croate 368 1 3
4. Žan Kranjec Slovène 364 1 4
5. Tommy Ford Autriche 794 2 5
Alexis Pinturault et Henrik Kristoffersen à l'arrivée du géant à Hinterstoder le 2 mars 2020

Alexis Pinturault et Henrik Kristoffersen à l'arrivée du géant à Hinterstoder le 2 mars 2020Getty Images

Slalom : A deux points près

Clément Noël est l'autre grand perdant tricolore du jour. A la lutte avec Henrik Kristoffersen pour le petit globe de cristal en slalom, il partait lui aussi dans la peau du dauphin face au Norvégien. Il était encore plus proche que Pinturault en géant puisqu'il ne comptait que... deux points de retard.

De quoi maudire ce coronavirus... Le natif de Remiremont termine avec trois succès et six podiums en slalom. Dans les deux cas, personne n'a fait mieux. Daniel Yule a gagné autant que lui mais a fini une fois de moins sur le podium. Mais le plus régulier, ce fut donc Henrik Kristoffersen. Il peut déboucher le champagne : sans skier ce week-end, il récupère deux petits globes. Avec le sacre au général de Kilde, la Norvège peut avoir le sourire. Tout le contraire du ski français...

SKIEUR PAYS POINTS VICTOIRES PODIUMS
1. Henrik Kristoffersen Norvège 552 2 5
2. Clément Noël France 550 3 6
3. Daniel Yule Suisse 495 3 5
4. Ramon Zenhäusern Suisse 323 0 1
5. Sebastian Foss Solevåg Norvège 297 0 0