Gros globe : Pinturault pas si serein, Gut-Behrami en gros danger

Alors qu’il semblait sur une autoroute vers le gros globe avec la blessure malheureuse d’Alksander Aamodt Kilde, le Français s’est trouvé un redoutable nouvel adversaire en la personne de Marco Odermatt, qui ne cesse de progresser en vitesse et vainqueur ce week-end du super-G de Saalbach, sa deuxième victoire de la saison. Heureusement que la première descente autrichienne a été annulée, même si le Français garde toutefois son destin en mains. Déjà, même si le Suisse a réduit cette marge de 277 à 81 points, Pinturault est toujours en tête.
Il peut compter aussi sur les deux slaloms, seule épreuve que ne fait pas Odermatt, pour résister au retour du Suisse (qui a une descente dans ce cas) et succéder à Luc Alphand, dernier Trciolore vainqueur du gros globe en 1997. Troisième à plus de 300 unités du Français, Marco Schwarz n’a aucune chance de revenir, sauf blessure des deux hommes.
Ski alpin
Eliasch élu président de la Fédération internationale de ski
04/06/2021 À 13:29
Le top 3 du classement général :
  • 1. Alexis Pinturault, 1050 points
  • 2. Marco Odermatt (Suisse), 969 pts
  • 3. Marco Schwarz (Autriche), 718 pts

Alexis Pinturault

Crédit: Getty Images

Auteure de mois de janvier et de février exceptionnels, avec six victoires mais aussi huit podiums de suite, Lara Gut-Behrami est revenue de nulle part pour s’emparer de la tête d’un classement général que semblait dominer de la tête des épaules Petra Vlhova. Mais la Suissesse n’a jamais creusé une solide avance sur la Slovaque, qui reste la grande favorite au gros globe malgré ses 36 points de retard sur la Suissesse. Il faut dire que le calendrier lui est très favorable, avec trois slaloms – seule course que Gut-Behrami ne fait pas – encore au programme, pour un géant, une descente et un super-G. Autant dire qu’il faudrait une grosse contre-performance de la Slovaque sur sa discipline fétiche pour la voir privée du gros globe.
Le top 3 du classement général :
  • 1. Lara Gut-Behrami (Suisse), avec 1256 points
  • 2. Petra Vlhova (Slovaquie), 1220 pts
  • 3. Michelle Gisin (Suisse), 969 pts
  • 12. Tessa Worley (France), 450 points

Lara Gut-Behrami après sa victoire dans la deuxième descente de Val di Fassa le 27 février 2021

Crédit: Getty Images

Descente : La Suisse a toutes les clés

Triple tenant du titre, Beat Feuz n’est pas encore certain d’accrocher un quatrième petit globe de descente consécutif à son palmarès mais il faudrait un tremblement de terre pour l’en voir privé. Le Suisse compte en effet 68 points d’avance sur l’Autrichien Matthias Mayer avant les Finales de Lenzerheide. Même en cas de victoire de l’Autrichien, qui peut aussi être sacré avec une 2e place si le Suisse ne marque aucun point, il lui suffira de prendre la 7e place de la dernière descente de la saison. Avec une 8e place, Feuz serait égalité avec Mayer mais laissera le globe à l’Autrichien en raison d’un même nombre de succès (2) mais d’un plus grand nombre de podiums du champion olympique 2014 (6 contre 5). Vu qu’il reste sur deux 2e place et deux victoires dans la discipline, le Suisse est largement favori.
Le top 3 du classement de descente :
  • 1. Beat Feuz (Suisse), avec 486 points
  • 2. Matthias Mayer (Autriche), 418 pts
  • 3. Dominik Paris (Italie), 338 pts
  • 4. Johan Clarey, 272 pts

Feuz a trop perdu sur le haut technique, mais sauvé la 2e place et finissant fort

Encore en tête malgré sa blessure au genou juste avant les Mondiaux qui la prive de cette fin de saison, Sofia Goggia peut toujours rêver de ressortir de cette saison avec le globe de descente. Avec une seule course restante et une solide avance sur ses poursuivantes, l’Italienne sera très attentive aux Finales de Lenzerheide où Corinne Suter et Lara Gut-Behrami peuvent toutes deux la priver du sacre, à des conditions bien précises et loin d’être acquises. La Suissesse qui vise aussi le général devra en effet s’imposer et espérer que sa compatriote ne finisse pas 2e, sans quoi ce sera alors Suter qui sera sacré… 7 points devant Gut-Behrami et 10 devant Goggia.
Le top 3 du classement de descente :
  • 1. Sofia Goggia (Italie), avec 480 points
  • 2. Corinne Suter (Suisse), 410 pts
  • 3. Lara Gut-Behrami (Suisse), 383 pts

Sofia Goggia lors de la descente à Crans-Montana le 23 janvier 2021

Crédit: Getty Images

Super-G : Un doublé pour les champions du monde ?

Champion du monde de la discipline pour la première fois à Cortina en février, Vincent Kriechamyr est bien parti pour profiter de cette saison 2020-2021 pour également s’offrir son premier petit globe de super-G. A l’aube des Finales, l’Autrichien possède une confortable avance de 83 points sur Marco Odermatt, revenu en fanfare après sa victoire ce week-end à Saalbach. Il lui suffit donc en cas de succès du Suisse, impératif pour y croire, d’assurer une 14e place à Lenzerheide, ce qui serait son deuxième pire résultat dans la discipline depuis quatre ans. Après sa 15e place de Val Gardena… en décembre dernier. Autant dire que c’est improbable mais possible.
Le top 3 du classement de super-G :
  • 1. Vincent Kriechmayr (Autriche), avec 401 points
  • 2. Marco Odermatt (Suisse), avec 318 points
  • 3. Matthias Mayer (Autriche), 276 pts
  • 13. Matthieu Bailet, 112 pts

Kriechmayr devra attendre pour le petit globe : sa course pour le podium

Pas de suspense chez les filles avec Lara Gut-Behrami d’ores et déjà assurée d’un troisième petit globe de super-G après ceux de 2014 et 2016. Un triomphe construit en janvier et février avec quatre succès consécutifs dans la discipline, auxquels il faut aussi ajouter le titre de championne du monde acquis à Cortina. Une année pleine pour la Suissesse.
Le top 3 du classement de super-G :
  • 1. Lara Gut-Behrami (Suisse), avec 525 points
  • 2. Federica Brignone (Italie), 323 pts
  • 3. Corinne Suter (Suisse), 310 pts

Lara Gut-Behrami

Crédit: Getty Images

Géant : Deux courses pour une lutte à trois

C’est le petit globe le plus disputé chez les messieurs avec pas moins de trois skieurs pouvant encore prétendre au trône. Comme pour le classement général, on retrouve Alexis Pinturault et Marco Odermatt mais il ne faudra pas non plus oublier Filip Zubcic, vainqueur à Santa Caterina et Bansko. Mais le Croate a payé très cher son raté sur le second géant bulgare et est désormais repoussé à 64 points du Français. Un retard loin d’être rédhibitoire mais qui rend les choses très compliquées, d’autant que le Suisse ne compte lui que 25 points de retard. Suspense garanti avec encore deux courses au programme, le week-end prochain à Kranjska Gora puis aux Finales de Lenzerheide.
Le top 3 du classement de géant :
  • 1. Alexis Pinturault (France), avec 550 points
  • 2. Marco Odermatt (Suisse), avec 525 points
  • 3. Filip Zubcic (Croatie), 486 pts

Alexis Pinturault lors du géant à Bansko le 27 février 2021

Crédit: Getty Images

Comme du côté du super-G avec Lara Gut-Behrami, la messe est déjà dite en géant. Outrageuse dominatrice en début de saison, Marta Bassino remporte son premier petit globe et succède à sa compatriote Federica Brignone. Revenue dans la course après son succès à Kronplatz, la Française Tessa Worley paie finalement son irrégularité et doit se contenter de la lutte pour le podium du classement géant, avec six filles pour deux places.
Le top 3 du classement de géant :
  • 1. Marta Bassino (Italie), avec 510 points
  • 2. Tessa Worley (France), 362 pts
  • 3. Michelle Gisin (Suisse), 344 pts

Marta Bassino

Crédit: Getty Images

Slalom : Schwarz sur une voie royale, cinq filles pour un globe

Avec 156 points d’avance sur Ramon Zenhausern à deux courses de la fin, Marco Schwarz a une main et demie sur le petit globe de slalom. Sauf sortie de piste ou course catastrophique de sa part d’ici la fin de la saison, l’Autrichien est quasiment assuré du sacre, surtout à la vue de sa régularité cet hiver (9 tops 10 dont 7 podiums et 2 victoires en 9 courses). Oui mais voilà : il reste justement sur une sortie de piste, à l’occasion des Mondiaux et le doute est permis, surtout avec la pression qui pèsera sur ses épaules. D’autant que si Zenhausern est loin d’être aussi régulier, il reste sur deux podiums à Chamonix. Et devinez qui a remporté le dernier slalom disputé à Kranjska Gora ? Le Suisse, bien sûr. Reste que Schwarz demeure le grand favori pour le globe de la spécialité et qu’il pourrait, par exemple, se contenter de deux 9e places. Une 3e place en Slovène le sacrerait même définitivement, avant même les Finales.
Le top 3 du classement de slalom :
  • 1. Marco Schwarz (Autriche), avec 589 points
  • 2. Ramon Zenhausern (Suisse), avec 443 points
  • 3. Sebastian Foss-Solevaag (Norvège), 405 pts
  • 4. Clément Noël (France), 373 pts

Marco Schwarz

Crédit: Getty Images

Si la lutte pour le globe de géant est plus que serrée chez les messieurs, celle pour le globe de la slalom est irrespirable chez les filles. A deux semaines du terme de la saison, il reste encore trois épreuves, soit à peine deux fois moins que depuis le début de la saison (6), de quoi rebattre totalement les cartes entre cinq filles qui se tiennent en moins de 200 points. La tâche semble beaucoup trop compliquée pour Wendy Holdener (180 pts de retard), qui doit s’imposer trois fois de suite pour rêver alors qu’elle n’a jamais gagné en slalom de sa carrière. Sa compatriote Michelle Gisin peut elle y croire un peu plus mais aura tout de même beaucoup de mal à rattraper ses 105 points de retard sur Petra Vlhova, évidente leader avec son début de saison canon.
Mais la Slovaque est sous la menace directe de Mikaela Shiffrin. L’Américaine, jamais sortie du top 6 cette saison, a remporté les deux derniers slaloms disputés à Courchevel et Jasna et ne compte plus que 45 points de retard. Un maigre pécule d’avance pour Vlhova à trois courses de la fin, d’autant qu’il faudra aussi qu’elle se méfie de l’inattendue Katharina Liensberger, sur le podium sur tous les slaloms cette saison avant Jasna et récente championne du monde. L’Autrichienne ne compte que 70 points de retard mais a le "défaut" de ne jamais s’être imposée en Coupe du monde, contrairement aux trois autres (Gisin, Shiffrin et Vlhova), qui se partagent les succès de l’hiver en slalom. Faites vos jeux !
Le top 5 du classement de slalom :
  • 1. Petra Vlhova (Slovaquie), avec 480 points
  • 2. Mikaela Shiffrin (Etats-Unis), 435 pts
  • 3. Katharina Liensberger (Autriche), 410 pts
  • 4. Michelle Gisin (Suisse), 375 pts
  • 5.. Wendy Holdener (Suisse), 305 pts

Un final de folie et un 69e succès en carrière pour Shiffrin : sa victoire en vidéo

Ski alpin
Fracture du péroné pour Kristoffersen après une sortie en motocross : Six semaines de convalesence
07/05/2021 À 13:41
Ski alpin
Pinturault : "Le gros globe, c'est dans les moments les plus difficiles qu'on le construit"
24/03/2021 À 14:55