AFP

Une Worley trois étoiles

Une Worley trois étoiles
Par Eurosport

Le 27/12/2010 à 13:21Mis à jour Le 28/12/2010 à 15:29

Tessa Worley est bien la reine du géant en cette fin d'année. La Française a signé sa troisième victoire consécutive dans la discipline mardi, à Semerring. En tête après la première manche, elle n'a pas tremblé dans la seconde, pour s'imposer devant les Allemandes Maria Riesch et Kathrin Hoelzl.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Le rouge lui va si bien. Porteuse du dossard rouge de leader de la Coupe du monde de géant après ses victoires à Aspen et Saint-Moritz, Tessa Worley aurait pu ressentir une forme de pression. Visiblement, ce n'est pas le genre de la maison. En pleine confiance, la Française a récidivé mardi à Semmering, en décrochant une troisième victoire de rang dans la discipline. Et cette fois, ce n'est pas pour un minuscule centième que la skieuse du Grand-Bornand a fait la différence, comme lors de ses deux précédents succès. Non, cette fois, il n'y a pas eu photo, puisque Maria Riesch, sa dauphine du jour, est reléguée à plus de six dixièmes sur l'ensemble des deux manches.

Dès le premier acte, Worley a annoncé la couleur en signant le meilleur temps. Si Tina Maze était encore au contact (à 18 centièmes), elles n'étaient déjà plus que quatre à figurer dans la même seconde que la Française. Compte tenu du fait que le second tracé avait été dessiné par son entraîneur, elle avait tout lieu d'être confiante. Trois heures plus tard, elle n'a pas tremblé au moment de conclure. Au contraire. Lorsqu'elle s'est élancée, elle possédait une marge de cinq dixièmes sur Maria Riesch. Au premier intermédiaire, cette avance avait complètement fondu, Riesch la devançant même d'un centième. Mais l'Allemande avait été exceptionnelle sur le haut, avant de coincer dans la partie finale. Effectivement, sur le bas, Worley allait lui reprendre une bonne seconde pour s'imposer avec 62 centièmes de marge et 78 sur une autre Allemande, Kathrin Hoelzl, qui complète le podium.

Rebensburg décroche

Plus que jamais, Tessa Worley s'affirme donc comme la patronne du slalom géant cet hiver. A mi-saison, elle prend une option sur le globe de cristal de la discipline, même si le chemin est encore long. Mais la championne olympique de la spécialité, Viktoria Rebensburg, lui a donné un petit coup de pouce supplémentaire mardi en passant complètement à côté de sa première manche (28e). Malgré un deuxième parcours beaucoup plus convaincant, elle a dû se contenter de la 9e place en Autriche, alors qu'elle talonnait Worley au classement de la Coupe du monde. La Française dispose désormais d'une avance de 97 points sur Rebensburg. Presque une course d'écart. Maria Riesch, elle, a repris la tête du classement général de la Coupe du monde, au détriment de Lindsey Vonn, même si l'Américaine n'a pas chômé mardi en terminant 7e.

Mais la vraie bonne affaire du jour, c'est donc Tessa Worley qui la réalise et on se demande bien ce qui va pouvoir l'arrêter tant elle se bonifie de course en course. "Mon ski est beaucoup plus stable cette saison, et je peux faire ce que je veux du coup. J'ai beaucoup plus de maîtrise. C'est important et ça paie", a-t-elle confié à l'arrivée pour expliquer ses succès à répétition. "Trois victoires, c'est déjà plus que ce que j'espérais, a poursuivi la Française. Pour Tessa, la vie est belle en ce moment. Et qui sait si le meilleur n'est pas encore à venir? La prochaine année s'annonce bien en tout cas. "Que peut-on me souhaiter? Je ne sais pas. Mais si je peux commencer 2011 comme je viens de finir 2010, ce sera pas mal !"

0
0