Après les descentes de Kvitfjell et Wengen, et le Super-G de Val Gardena, Beat Feuz a ajouté une quatrième victoire à son palmarès en Coupe du monde. Parti avec le dossard 16, le Suisse a dominé la descente de Rosa Khutor, la première de l'histoire organisée dans la station russe. Après 2'14"10 d'efforts sur un tracé exigeant, Feuz a devancé le Canadien Benjamin Thomsen et Adrien Théaux. Sur la piste qui accueillera les épreuves des prochains Jeux Olympiques d'hiver, le Français a signé le deuxième podium de sa saison.

A l'image de son compatriote Johan Clarey, le skieur de Val Thorens tournait autour depuis quelques temps. Quatrième à Kitzbühel, Théaux avait conscience qu'il n'était pas loin de remonter sur la boîte, après sa 3e place en début d'hiver, à Lake Louise, en Super-G. Lors des entraînements, il en avait volontairement "gardé sous le pied". Pour voir. Pour prendre le temps d'analyser une piste incomparable. Avec ses propres caractéristiques, cette descente, située à 30km de Sochi, proposait d'abord, quarante premières secondes très techniques. Très intenses. Comme il les aime. C'est en haut que le Français a fait la différence. Hormis Hannes Reichelt et Bode Miller, qui ont craqué ensuite physiquement, personne n'a été en mesure d'aller aussi vite que lui sur la glace et dans la pente. Appliqué sur les bosses, et notamment sur le magnifique saut du Lac, Théaux a bien géré la partie plus glissante. Longtemps en tête, il a finalement été invité à quitter la zone Kiss and Cry après le passage de Beat Feuz. Puis, c'est le phénomène canadien, qui avait déjà montré de belles choses à Chamonix (11e et 5e), Benjamin Thomsen, qui l'a fait reculer au troisième rang.

Sochi
La Suisse limoge Abplanalp
20/02/2012 À 23:47

Feuz se rapproche de Cuche

Pour célébrer son 25e anniversaire, Beat Feuz ne pouvait pas faire mieux. Déjà vainqueur à deux reprises cet hiver, le Suisse a parfaitement manoeuvré les 36 virages. Soit quatre de plus que sur l'interminable Lauberhorn. Il a livré le combat qu'il fallait pour signer le meilleur temps à l'arrivée. Après un haut où il a limité les dégâts, Feuz a ensuite fait parler son ski sur le plat final. Sa performance lui permet de se relancer dans la course au petit globe. Avec 468 points, le voilà revenu à 27 longueurs de son compatriote Didier Cuche, seulement 10e à Sochi. Au classement général, le Croate Ivica Kostelic (29e) a lui conservé le leadership avant le Super-Combiné dominical, mais le Croate ne possède plus que 50 points d'avance sur Feuz.

Crédit: AFP

Outre Adrien Théaux, trois autres Français ont terminé dans le top 30. David Poisson (dossard 44), à son aise sur ce tracé compliqué, a fait parler son physique pour signer le 19e chrono final (à 1"70), légèrement devant Johan Clarey, seulement 22e malgré son dossard 12 (à 1"87). Guillermo Fayed s'est classé 27e (à 2"46).

SUIVEZ LA COUPE DU MONDE DE SKI ALPIN EN DIRECT et EN VIDEO SUR EUROSPORT PLAYER !

Sochi
Vonn, encore un globe
19/02/2012 À 13:26
Sochi
Le Super-Combiné annulé
19/02/2012 À 08:15